Le logement : allons encore plus loin !

Communiqué - Lionel Carli, président du CNOA, réagit aux annonces du Président de la République dans le cadre du plan d'urgence pour le logement et la rénovation thermique. Il demande que la baisse de la TVA concerne tous les travaux de réhabilitation. Il rappelle que l'architecte apporte une expertise indispensable à la rénovation thermique. Il demande enfin de simplifier les autorisations d'urbanisme dès lors qu'un architecte intervient.
Communiqué, le 14 mars 2013

 

Le logement : allons encore plus loin !




Les architectes ne peuvent que se féliciter des mesures annoncées ce jour par le Président de la République dans le cadre du plan d'urgence pour le logement et la rénovation thermique.

Toutefois, la baisse de la TVA ne devrait pas se limiter au seul logement social, mais concerner tous les travaux de rénovation et réhabilitation (rénovation énergétique, accessibilité entre autres) afin de remettre en état un parc de logement locatif fortement dégradé.

S'agissant des incitations financières en faveur de la rénovation thermique, il paraît nécessaire, pour en assurer l'efficacité de les adosser à l'intervention d'un architecte qui apportera une expertise complémentaire indispensable. La rénovation thermique ne peut en effet se faire au détriment de la qualité d'usage et de la valeur patrimoniale.

Quant aux recours abusifs, s'ils contribuent fortement au ralentissement de la production de logements, n'oublions pas non plus de mettre en oeuvre tous les moyens de débloquer les milliers de permis de construire en souffrance ! Là aussi, un gisement économique est à exploiter.

Enfin, pourquoi ne pas simplifier les procédures d'autorisation d'urbanisme dès lors qu'un architecte intervient sur la production de logement!


Lionel CARLI
Président du Conseil national de l’Ordre des architectes

Publié le 14.03.2013
0 commentaire

Donnez votre avis

Logement-200px.jpg