Le Conseil des Architectes d’Europe soutient la déclaration sur l'impératif 2050 pour une suppression progressive des émissions de co2 dans l’environnement bâti

A l’occasion du 25ème Congrès Mondial de l’Union Internationale des Architectes, le Conseil des Architectes d’Europe a co-signé la Déclaration sur l’Impératif 2050 préconisant l’élimination progressive des émissions de CO2 dans l’environnement bâti d’ici le milieu du siècle.

A l’occasion du 25ème Congrès Mondial de l’Union Internationale des Architectes, le Conseil des Architectes d’Europe a co-signé la Déclaration sur l’Impératif 2050 préconisant l’élimination progressive des émissions de CO2 dans l’environnement bâti d’ici le milieu du siècle.
 
Lors du Congrès de l’UIA qui s’est déroulé en août à Durban (Afrique du Sud), les organisations membres de l’UIA et les conseils d’Architectes d’Europe, d’Asie, des Amériques et d’Afrique, représentant les architectes de 124 pays à travers le monde, ont adopté à l’unanimité une déclaration les engageant à promouvoir la durabilité sociale et environnementale dans le cadre de vie bâti.

La Déclaration sur l’Impératif 2050 rappelle que les zones urbaines sont responsables de plus de 70% de la consommation énergétique mondiale et émissions de CO2, la plupart provenant des bâtiments. A travers cette déclaration, la communauté mondiale des architectes reconnaît l’urgence de lutter contre le changement climatique en mettant le secteur mondial de la construction sur le chemin de la suppression progressive des émissions de CO2 d’ici à 2050. La profession d’architecte souligne également son rôle central dans la planification et la conception d' environnements bâtis durables, résilients, sains et neutres du point de vue des émissions de carbone.
 
En soutenant cette initiative, le Conseil des Architectes d’Europe, aux côtés de tous les signataires, s’engage à promouvoir les actions suivantes :

- Planifier et concevoir des villes, des aménagements urbains et des nouveaux bâtiments neutres du point de vue des émissions de carbone,

- Rénover et réhabiliter les villes, les aménagements urbains et les bâtiments existants pour être neutres du point de vue des émissions de carbone, tout en respectant les valeurs culturelles et patrimoniales,

- Dans les cas où atteindre la neutralité des émissions de carbone est difficile ou impossible, concevoir des villes, des aménagements urbains, des nouveaux bâtiments et des rénovations qui pourront efficacement produire ou importer toute leur énergie à partir de sources d’énergie renouvelables à l'avenir,

- Participer à des projets de recherche et définir des objectifs pour atteindre l’objectif d'ici 2050,

- Défendre et promouvoir une architecture socialement responsable pour la communauté et fournir un accès équitable à l’information et aux outils pour atteindre ces objectifs.
 
En vue du prochain Sommet de l'ONU sur le Climat, qui se tiendra à New York à partir du 23 septembre 2014, et de la Conférence de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (UNFCCC) prévue à Paris en 2015, cette Déclaration historique est un message fort de la profession d’architecte à la communauté internationale pour s’engager en faveur d'un futur durable et équitable.


>> Lire la Déclaration sur le site internet du CAE (en anglais uniquement).

 

Publié le 09.09.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

cae.jpg