Le CAE à l’écoute des jeunes architectes

Réuni à Barcelone, le Conseil des Architectes d'Europe s’est doté d’un nouveau Bureau exécutif et a organisé une conférence réunissant 12 jeunes architectes européens venus exprimer leur engagement et leurs attentes vis-à-vis de l’Union européenne.
Le 26 novembre 2019
CAE "Perspectives : Forum des Jeunes Architectes" 23 novembre 2019 à Barcelone

Réuni en Assemblée générale à Barcelone, le Conseil des Architetes d'Europe (CAE) s’est doté d’un nouveau Bureau exécutif et a organisé une conférence – « Perspectives » - réunissant 12 jeunes architectes européens de moins de 40 ans venus exprimer leur engagement et leurs attentes vis-à-vis de l’Union européenne.

Dans un premier temps l’assemblée générale du Conseil des architectes d’Europe, réunie à Barcelone a réélu à sa tête et pour deux ans Georg Pendl, architecte autrichien. Le nouveau Bureau du CAE se compose des membres élus suivants : Ruth Schagemann (Allemagne), Selma Harrington (Irlande), Eugen  Panescu (Roumanie), Pavel Martinek (République Tchèque) et Diégo Zoppi (Italie). Ont également rejoint le Bureau pour deux ans, au titre de la rotation : les architectes ressortissants de Suède, Espagne, Belgique Hongrie, Pologne. Le Président et le nouveau Bureau prendront leurs fonctions au 1er janvier 2020.

Par ailleurs, la dernière étude de secteur du CAE (2018) dresse un portrait plutôt dynamique  de la profession d’architecte : le nombre d’architectes est en constante augmentation, il s’agit donc d’une profession plutôt jeune et encore attractive, puisque 30% d’entre eux ont moins de 40 ans. Fort de ce constat, le CAE a souhaité leur donner la parole. 12 jeunes architectes venant de 12 pays différents (Espagne, Pays-Bas, Roumanie, Autriche, Danemark, France, Portugal, Finlande, Grèce, Allemagne, Italie) se sont ainsi succédés à la tribune pour faire connaître leurs points de vue, leurs pratiques, leurs inquiétudes, leurs attentes…

L’architecture est un acte éminemment politique déclarent-ils tous d’entrée et notre génération ne peut plus l’aborder comme nos prédécesseurs « it’s time to forget the object and ask ourself do we need to do it? No, can be the answer, No, can generate value and profit! (Not doing, Undoing, Redoing…)».

Dans sa déclaration sur ce Forum « Perspectives », le CAE résume bien leurs engagements sociaux, culturels et environnementaux, par exemple, privilégier le « bottom up » et replacer l’humain au cœur des préoccupations sociales, prendre en compte l’appauvrissement des ressources et la fragilité de notre environnement, faire mieux reconnaître rôle de l’architecture auprès du public. Mais aussi leurs attentes sur le plan économique et professionnel vis-à-vis de l’UE passant par une demande d’augmentation de moyens accordés à la recherche, une plus forte mobilité des jeunes professionnels, la nécessité d’un accès plus ouvert aux marchés publics, et la reconnaissance par les politiques de l’importance de « l’architecture quotidienne de qualité ».


>> Lire la déclaration du CAE ci-contre

Publié le 26.11.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

(photo : CAE)
"Perspectives : Forum des Jeunes Architectes" 23 novembre 2019 à Barcelone
Documents
Déclaration de Barcelone - CAE