La MAF publie ses chiffres 2015

La Mutuelle des architectes français vient de publier ses données 2015, année de crise, basées sur les déclarations faites par les architectes en 2016 à leur assureur principal.
Le 25 avril 2017

Pour  2015, le montant global des travaux déclarés par les architectes à la MAF s’élève à
51,6 Mds d’euros (en baisse de 3,4 par rapport en 2014). Ce montant correspond à une part de marché de 41,6% de l’ensemble du marché de la construction (en très léger repli de 0,4%).

Le neuf représente 72,1% (-1,1) et l’entretien-réhabilitation 27,9% (+1,2). 

La maîtrise d’ouvrage des architectes est privée à 69,2% (+2,8 par rapport à 2014) et publique à 30,8% (-2,8).

32,5% des travaux concernent des logements collectifs (+0,3) et 13,4% des logements individuels (en baisse de 6% !). Les bureaux et commerces pèsent 15,6% des montants de travaux (-5,2), l’enseignement et la santé 15,1% (-2,4) et la culture et le tourisme 9,28% (stable).

Répartition géographique
L'Île-de-France concentre 26% du total des travaux (13,4 milliards €). Néanmoins ces montants de travaux y accusent également une baisse de 7,6% nettement supérieur à celle de l’ensemble (-3,4%).

Suivent, dans l’ordre décroissant de montants déclarés, les régions Rhône-Alpes (6,2 milliards €), PACA (4,3 milliards €), Aquitaine (3,1 milliards €), Pays de la Loire  (2,6 milliards €) et Midi-Pyrénées (2,3 milliards €), qui sont, elles, en progression (sauf pays de la Loire). Sont aussi en progression : Poitou-Charentes (1,1 milliards €), Franche-Comté (0,5 milliards €), Auvergne (0,9 milliards €), Languedoc-Roussillon (1,9 milliards €) et, dans une moindre mesure, Bretagne (2,2 milliards €). L’ensemble des autres régions métropolitaines, regroupées dans la moitié nord de la France ainsi que la Corse, subissent une baisse des travaux. Les DOM sont globalement en évolution positive.

Les architectes déclarants
Les architectes déclarants à la MAF sont en majorité des hommes (71,9% contre 28,1% de femmes). Les montants déclarés le sont à 74,1% par des sociétés d’architecture, les architectes exerçant en libéral n’en déclarant que 25,9%. 65% de ces travaux sont déclarés avec des co-traitants.


A noter : le Conseil national de l'Ordre réalise actuellement une étude sur l’évolution de la commande et des missions des architectes, en partenariat avec la MAF et grâce à l'exploitation des données récoltées par celle-ci.

 

Publié le 25.04.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

maf.jpg
(MAF)
La MAF publie ses chiffres 2015