LA GRANDE BRADERIE

Cette semaine, le CROA PACA célèbre la sortie du guide pour les contrats de promotion et apporte son soutien aux écoles d’architecture en grève. Le guide de survie pour les architectes face à leur maître d’ouvrage et la main tendue vers l’école d’architecture procèdent d’un même élan : la résistance à la grande braderie. Braderie de l’enseignement de l’architecture et braderie des missions des architectes dans les contrats privés.
Le 21 février 2020
Dessin FB grèves ENSA.jpg

En effet, en bradant l’enseignement, on pourra continuer à brader les architectes sans scrupules, et inversement en réduisant les missions des architectes, on pourra légitimer la réduction de l’investissement dans l’enseignement.

L’enseignement supérieur et la recherche en architecture en France relèvent de la responsabilité de 20 Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture, accréditées comme les universités et les grandes écoles pour délivrer les diplômes, et régulièrement évaluées par l’HCERES (Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur.

Le coût annuel d’un étudiant en architecture tourne autour de 6 000 €. La réforme de l’enseignement supérieur qui touche les écoles d’architecture les confronte à un bouleversement des fonctionnements et des dotations. Les écoles doivent assurer le recrutement de leurs enseignants (mission autrefois assumée par le ministère de la Culture) et développer la recherche sans crédit supplémentaire. La faculté, de laquelle l’école d’architecture doit se rapprocher, dispose d’un budget annuel de 13 000 € par étudiant. L’école d’ingénieur, de 20 000 € par étudiant.

Le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes PACA apporte son soutien aux écoles pour enrayer cette dérive déjà bien entamée pour finir par entrer dans les mœurs au point de dépouiller nos missions de leur moelle, la direction de chantier, pour réduire notre participation dans la construction à un joli dessin, une promesse, et un petit montant d’honoraires.

C’est pour s’y opposer que l’Ordre a combattu les PPP des écoles marseillaises (combat victorieux), et pour s’en protéger que l’Ordre a mis au point un guide pour les contrats architecte-promoteur, relevant au fil de sa mise au point des clauses inadéquates qui ont déjà été imposées à des architectes par certains maîtres d’ouvrage peu scrupuleux.

Notre savoir-faire ne peut pas s’affranchir de la preuve. C’est la réalisation qui fait la légitimité de l’architecte. C’est aussi la maîtrise d’œuvre qui constitue le socle de nos échanges avec l’enseignement, grâce à la participation du CROA à l’HMONP. La maîtrise d’œuvre est un travail collectif dans lequel l’architecte donne et reçoit, c’est un échange qui mobilise des maçons, des charpentiers, des banquiers, des menuisiers, des serruriers, pour la satisfaction de femmes et d’hommes qui vont pratiquer ces constructions.

Raphaëlle Segond,
Vice-Présidente du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes PACA

Publié le 21.02.2020 Par CROA PACA
1 commentaire

Donnez votre avis

Merci

© CROA PACA
Dessin de Françoise Berthelot