La CIPAV annonce l’attribution d’une aide financière exceptionnelle pour ses adhérents

Le conseil d’administration de la Cipav vient de valider l’attribution d’une aide estimée à 500 millions d’euros pour soutenir ses adhérents micro-entrepreneurs et professionnels libéraux. Communiqué.
cipav-aides.png

Communiqué de la CIPAV du 22 mai 2020 :

Face à la crise inédite que traverse notre pays, le conseil d’administration de la Cipav vient de valider l’attribution d’une aide d’une ampleur exceptionnelle, estimée à 500 millions d’euros pour soutenir ses adhérents micro-entrepreneurs et professionnels libéraux, qui ont été particulièrement touchés par le ralentissement sans précédent de l’activité économique.

Une aide sans précédent à la prise en charge des cotisations retraite de complémentaire et de base au titre de l’année 2020, tout en préservant la constitution des droits à la retraite

Pour les professionnels libéraux, la Cipav prendra en charge les cotisations retraite complémentaire dans la limite de 1.392 € et du montant des cotisations versées en 2019. Par ailleurs, la Cipav prendra également en charge les cotisations retraite de base dans la limite de 477 €. Pourront bénéficier de cette aide exceptionnelle tous les adhérents quels que soient leur statut et leur niveau de leurs revenus, et qui sont à jour de leurs cotisations.

Dans les deux cas, les bénéficiaires de cette aide exceptionnelle se verront attribuer 100% des points et trimestres afin que l’année 2020 n’affecte pas leurs droits futurs à la retraite : ainsi, l’aide de 477 € au titre du régime de base permettra de valider 4 trimestres ; pour le régime complémentaire, les points retraite attribués seront équivalents au montant des cotisations dues et prises en charge.

S’agissant des micro-entrepreneurs, dont la situation déclarative est particulière et dérogatoire, une aide leur sera également attribuée, selon les modalités définies conjointement avec le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) et l’Acoss.

Un dispositif qui s’inscrit dans le cadre de l’action sociale de la Cipav

Le coût lié à la prise en charge de tout ou partie des cotisations retraite complémentaire est estimé à 200 millions d’euros. Cette aide sera financée, dans le cadre d’une dotation exceptionnelle du fonds d’action sociale, par la mobilisation des réserves du régime invalidité-décès, à hauteur de 160 millions d’euros pour les professionnels libéraux, et 46 millions d’euros pour les micro-entrepreneurs.

Le coût lié à la prise en charge de tout ou partie des cotisations retraite de base est quant à lui estimé à 100 millions d’euros et sera financé dans le cadre d’une dotation exceptionnelle du fonds d’action sociale, allouée par la CNAVPL.

L’attribution des points correspondant à cette prise en charge de cotisation, en se basant sur la durée moyenne de versement de la retraite complémentaire observée à la Cipav, est évalué à 200 millions sur 15 ans.

Chaque adhérent recevra dans les prochains jours un mail lui détaillant la procédure de demande de prise en charge de ses cotisations dues en 2020 sur les revenus perçus en 2019. Dans l’attente de ce mail, aucun cotisant n’est tenu de verser ses cotisations 2020.


>> Voir le communiqué en ligne sur le site de la CIPAV 

Publié le 25.05.2020
1 commentaire

Donnez votre avis

Bonjour,  Que l'Ordre des Architectes relaye cette " bonne " information émanant de La CIPAV ...Nous réjouis !!! Quel  généreux et attentionné  engagement de notre caisse d'assurance retraite , et ce en cette période post covid ...!!!   

MAIS que doivent penser les Xmilliers !!!!  de cotisants victimes de la NON gestion de leurs droits , de leurs NON versement des sommes qui leur sont dues ... du rappport de la Cour des Comptes accablant, des actions en justice des adhérents..etc etc ... Vous n'êtes pas SANS savoir !! ????  

Alors .... ces 50 millions d'Euros !!! Sont ce nos ""droits"" détournés pour une action de bienveillance ???. MAIS de qui se moque t on !!!???

Question : Que fait l'Ordre à ce sujet ?  Quelle action menez vous .. en dehors de cette publicité indécente pour NOUS autres cotisants, ""ayant droits lésés"".

Je suis l'un d'eux... privé de MES droits à la retraite, de MES sommes dues !!! Sans pouvoir de contacts, site HS, SANS réponses à nos courriers ... Situation intolérable et préjudiciable .

Une réponse de l'Ordre me serait agréable ... 

Une information à ce sujet sur votre le Bloc Hebdomadaire serait ""la bienvenue"".. N'y a t il pas dans la vocation de l'ordre :: La défense des intéretes de notre profession  et donc de ses adhérents ??? 

En attente de vous lire prochainement . 

Cordialement  Bruno AUGRY Architecte DPLG 

(CIPAV)
Un dispositif exceptionnel pour soutenir les adhérents de la CIPAV