La baisse des prix des missions de maîtrise d'oeuvre : un danger pour l'intérêt public

Le vendredi 22 juillet, en partenariat avec : Syntec Ingénierie, l'Union Régionale des Syndicats d’Architectes PACA, la Chambre de l’Ingénierie et du Conseil de France PACA et l'Union Nationale des Economistes de la Construction PACA, le Conseil régional de l'Ordre des architectes PACA a organisé une conférence de presse pour réfléchir à une action commune afin de mieux lutter contre le dumping des honoraires.
Le 30 août 2011

La crise économique a frappé de plein fouet le monde de la construction et de l’architecture.
Elle a accru anormalement les phénomènes de concurrence.
Dans ce contexte difficile, la maîtrise d’ouvrage publique a bien souvent privilégié ses intérêts financiers immédiats au détriment du savoir faire, des compétences et de la qualité des études en favorisant uniquement le critère du prix.


Les acteurs de la maîtrise d’oeuvre, Architectes, Ingénieurs, Economistes, alertent les pouvoirs publics sur les dangers liés à des attributions de marchés de maîtrise d’oeuvre à prix anormalement bas ne pouvant garantir la qualité des prestations et la pérennité des structures de maîtrise d’oeuvre.

Le risque pour la collectivité et nos concitoyens est avéré.

Les économies réalisées sur les marchés de maîtrise d’oeuvre affaiblissent la qualité des études, accroissent fortement le coût global des constructions, augmentent les risques de sinistralité et les contentieux liés à l’acte de bâtir.
Cette politique systématique du moins disant a pour autre effet pervers la détérioration du tissu des entreprises d’architecture, de maîtrise d’oeuvre et d’ingénierie en termes économiques et de prestations de service.

Le cadre législatif actuel offre des solutions aux donneurs d’ordre publics :

. Les offres anormalement basses ne doivent pas être prises en compte.
. L’élaboration commune de grilles d’analyse des offres doit permettre le choix du mieux disant.
. L’organisation d’informations et de formations, tournées vers l’ensemble des acteurs de l’acte de bâtir doit favoriser une meilleure dévolution de la commande respectueuse de l’intérêt public et des contraintes économiques des entreprises de maîtrise d’oeuvre.

Afin d’enrayer ce phénomène nous demandons aux Pouvoirs Publics de valoriser à leur juste valeur les critères de compétences, de références et de moyens humains et techniques.


Conseil régional de l'Ordre des architectes PACA          

 

Syntec Ingénierie

Union Régionale des Syndicats d’Architectes PACA

Chambre de l’Ingénierie et du Conseil de France PACA

Union Nationale des Economistes de la Construction PACA

 

 

Téléchargez l'article paru dans le Moniteur du 2 septembre 2011

Téléchargez l'article paru dans la E.Lettre Sud Infos du 6 septembre 2011

Téléchargez l'article paru dans TPBM n°885 du 8 septembre 2011

Publié le 02.10.2015 Par CROA PACA
0 commentaire

Donnez votre avis