La 6ème édition du Palmarès des jeunes urbanistes est lancée

Le ministère du Logement organise cette distinction, décernée tous les deux ans depuis 2005, qui a pour objectifs d’encourager les jeunes professionnels et de montrer les différentes pratiques de l’urbanisme et leurs évolutions.
Le 05 avril 2016

QUI PEUT PARTICIPER ?

Le palmarès est ouvert à tous les professionnels français ou étranger dont les travaux visent à faire progresser l’urbanisme. Les candidats peuvent se présenter à titre individuel ou en équipe, dans le respect des conditions suivantes :

  • la limite d’âge est fixée à 40 ans (au 31 décembre 2016) pour les personnes qui répondent en équipe ou à titre individuel ;
  • chaque candidat ne peut présenter qu’un seul dossier ;
  • les candidatures européennes et internationales doivent présenter des travaux réalisés en France, dans les territoires d’outre-mer ou sur des territoires transfrontaliers à la France ;
  • exercer dans les champs de la planification stratégique, de l’urbanisme réglementaire, de la recherche-action, de l’aménagement opérationnel ou toute autre sphère professionnelle qui contribue à la transformation de la ville et des territoires.

Les candidats auront comme posture commune, l’attachement à une approche globale, pluridisciplinaire, transversale et innovante, tournée vers des pratiques de projet et de construction associant les différents acteurs, au service de la qualité des réalisations, des démarches qui contribuent à faire évoluer les modes de faire.

Le ministère souhaite valoriser, à travers ce palmarès, les savoir-faire et les innovations qui entrent en résonnance avec les transformations actuelles de l’urbanisme et qui constitueront les savoir-faire de demain. Pour être sélectionnés, les candidats devront démontrer, par leurs parcours professionnels ou académiques, qu’ils s’inscrivent dans un ou plusieurs des trois champs suivants.

La prise en compte des grands enjeux des territoires dans la démarche de projet
Seront remarquées les démarches qui démontrent la capacité à prendre en compte les grands enjeux contemporains de l’urbanisme ; tout particulièrement ceux liés au changement climatique et aux évolutions économiques et sociétales, mais également des démarches qui prennent en compte le renouveau des pratiques des habitants et des acteurs qui aujourd’hui prennent en charge l’avenir de leur cadre de vie. Seront ainsi appréciés les stratégies de résilience pour les territoires et les travaux qui prennent en compte la nécessité de construire la transition écologique et énergétique en lien avec les initiatives locales qui foisonnent sur les territoires.

Le renouvellement des pratiques et de l’action professionnelle
Seront appréciés les modes d’investigation innovants, le développement de nouvelles méthodologies et toute pratique tendant à bâtir de nouvelles formes de partenariats. Le renouvellement des pratiques est lié aux nouveaux outils du projet et peut aller jusqu’au renouvellement du processus de fabrication du projet lui-même.

La contribution aux débats d’idées
Sera appréciée l’aptitude à capitaliser les enseignements et à les partager, à renouveler les doctrines et les modes de représentation. Les démarches qui contribuent à faire dialoguer des pratiques professionnelles souvent cloisonnées et à faire bouger les lignes de la recherche en urbanisme seront saluées, ainsi que celles qui remettent en question les idées reçues et qui contribuent à enrichir les débats contemporains et les politiques publiques.

Dépôt des candidatures avant le 23 mai 2016 à 12h00
 

>> En savoir plus sur le site du ministère 

Publié le 05.04.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

jeunes-urba.jpg
Appel à projets
Palmarès des jeunes urbanistes
Documents
Brochure Palmarès des jeunes urbanistes 2016