L'Etat recrute une trentaine d’architectes-conseils

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministère de la Culture lancent un appel à candidatures parmi les architectes pour recruter des architectes-conseils auprès de l'administration centrale, dans les régions, ou dans les départements. La date limite de candidature est le 13 février 2023.
ace.jpg

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministère de la Culture lancent un appel à candidatures parmi les architectes inscrits au tableau de l’Ordre pour exercer la mission d’architecte-conseil de l’État auprès des services en charge de la mise en oeuvre de leurs politiques au niveau central, régional ou départemental.

Les candidats doivent posséder 8 années d’expérience professionnelle minimum dont les 5 dernières années en tant qu’architecte à titre libéral ou comme associé d’une société d’architecture, ainsi qu’une expérience éprouvée et diversifiée dans les domaines de l’architecture et du patrimoine, de l’urbanisme et de l’aménagement.

La mission consiste à éclairer les décisions et contribuer à la mise en oeuvre des politiques publiques, en matière d’architecture, d’habitat, de planification, d’aménagement durable des territoires et de renouvellement urbain. 

Le permis de conduire (permis B) est nécessaire.

Les conseils de l’État devront éviter les situations de conflit d'intérêts entre leur activité libérale et leur mission de conseil. Ils ne pourront ainsi pas être affectés dans le département où se situe leur agence. 

Les candidats retenus seront inscrits sur une liste d’aptitude et affectés en fonction des besoins de l’administration. Les affectations peuvent s’étaler sur plusieurs années. L'architecte-conseil a le statut de « personnel salarié non titulaire du secteur public » et signe un contrat d’une durée d’un an renouvelable. Il s’agit d’une mission exercée à titre personnel sous forme de vacations journalières (deux jours par mois en moyenne). L’âge limite est de 70 ans pour exercer ces missions. La durée d’affectation sur un même poste est de 5 ans minimum et de 8 ans maximum.

Le dossier de candidature est dématérialisé et comporte : 

  • La fiche de renseignement, à compléter selon le modèle à télécharger sur www.concours.developpement-durable.gouv.fr ;
  • Un CV détaillé (5 pages maximum) faisant apparaître les diplômes obtenus et leur date d’obtention, accompagné d’une photo d’identité en couleur ;
  • L’attestation de l’année en cours de l’inscription à l’Ordre des architectes ; 
  • Le justificatif de l’exercice libéral en France, ou de l’exercice en tant qu’associé·d’une société (fiche de situation INSEE ou extrait K-bis de moins de 3 mois www.insee.fr/) ; 
  • Un portfolio, format A4 portrait, (20 pages maximum) présentant les réalisations du candidat, et illustrant la diversité de l’activité : édifices, projets urbains, espaces publics ou autres et éventuellement d’actions de pédagogie ou de conseil avec photos couleurs et documents graphiques. Pour les études et projets conçus en équipe, le rôle exact du candidat, ainsi que les noms et rôle des partenaires seront précisés ; 
  • Une lettre de motivation (une page maximum) ; 
  • Une note (une page maximum) faisant apparaître les liens entre sa pratique professionnelle et les politiques publiques relevant du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et du ministère de la Culture.

Le dossier complet devra être envoyé au plus tard le 13/02/2023.

>> En savoir plus sur les missions des architectes-conseils sur le site de l'association des Architectes-conseils de l'Etat


>> Téléchargez l'annonce du recrutement complète

Publié le 09.01.2023 - Modifié le 10.01.2023
0 commentaire

Donnez votre avis

(source : https://www.architectes-conseils.org/)
Architectes conseils de l'Etat
Document à télécharger
Annonce recrutement ACE 2023