L’État prend en charge à 100% les formations des salariés en chômage partiel

Pour faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid-19, l’Etat a annoncé le 14 avril dernier qu’il prendrait en charge 100% des coûts pédagogiques des formations pour les salariés en activité partielle.
Le 27 avril 2020
Atelier d'architecture de l'agence Groupe 3D

Pour faire face aux conséquences économiques de la crise sanitaire du Covid-19, l’Etat a annoncé le 14 avril dernier qu’il prendrait en charge 100% des coûts pédagogiques des formations pour les salariés en activité partielle.[1]

L’objectif de cette mesure pour le gouvernement est de permettre aux entreprises de former leurs salariés en chômage partiel ; une opportunité pour celles-ci de mieux anticiper la relance et de développer l’employabilité de leurs salariés.

Ce dispositif, prévoit que l’Etat prend en charge :

  • Le coût des formations (1 500€ / salariés)[2] grâce au financement du Fonds national de l'Emploi -Formation.  ("FNE-Formation").
  • La rémunération au titre de l’activité partielle à hauteur de 70% de la rémunération brute des salariés (84% de la rémunération net).

Le champ d’application

  • Toutes les formations concernées doivent se dérouler à distance, pour respecter les règles de confinement. Cependant, la possibilité de formation reste très large et comprend les actions de formation de toute nature, y compris les formations qualifiantes/certifiantes,  les actions relatives au plan de développement des compétences, ainsi que la valorisation des acquis de l’expérience (VAE) et les bilans de compétences.
  • La période de prise en charge des formations n’est pas limitée à la durée de l’activité partielle mais jusqu’au 31 mai 2020. En cas de reprise d’activité à partir du 11 mai 2020 les entreprises pourront toujours bénéficier d’un financement pour les formations allant jusqu’au 31 mai.

Quel avantage pour l’employeur ?

C’est l’occasion pour les employeurs de former leurs salariés sans frais et ainsi anticiper l’après crise en développant les compétences de l’ensemble de leurs équipes. Pour obtenir ce financement ils devront en faire la demande en effectuant :

Quel avantage pour les salariés ?

Sont concernés les salariés en CDI ou CDD. (Les alternants sont exclus de ce dispositif).
Ils pourront profiter de cette période de ralentissement d’activité pour avoir recours aux formations à distance proposées par les organismes de formation et développer leur employabilité.

Pour aller plus loin :

  • La plaquette explicative de la Fédération de la Formation Professionnelle : #JEMEFORMECHEZMOI
  • Toutes les informations sur le site du gouvernement.
  • Pour accéder au catalogue des formations à distance disponibles sur le site de l’Ordre : Cliquez ici !

 

 

[1] Activité partielle = Chômage partiel

[2] Au-delà de 1 500€ la demande doit faire l’objet d’une instruction plus avancée

Publié le 27.04.2020 - Modifié le 27.04.2020
1 commentaire

Donnez votre avis

Voilà une excellente initiative, je regrette toutefois qu'elle ne s'applique pas aux professions libérales !

Je mets à profit  la situation pour effectuer une formation, j'aurais apprécié pouvoir profiter des mêmes avantages que mes confrères employeurs et salariés.

Thomas Veyron

 

( © photo : architecte / source : Archicontemporaine.org)
Atelier d'architecture de l'agence Groupe 3D - Groupe 3D arch.