L’ARCHITECTURE, POURQUOI ?

La question de la culture nous interroge sans cesse dans ses rapports avec la civilisation. Depuis que les hommes sont sortis des grottes, il n'y a que peu de temps, quelques dizaines de milliers d'années, tout au plus, la question de l'abri s'est posée à eux en permanence. La sédentarisation a jeté les bases de l'architecture en jetant celles de la construction. Leurs développements se sont réalisés sur des voies parallèles, souvent croisées, incarnant toujours des concepts mitoyens. En 1977, le législateur français élève l'architecture et la création architecturale au rang d'expression de la culture et la décrète dans le même mouvement d'intérêt public. Que s'est-il passé depuis la sortie des cavernes ? Comment ce clivage construction/architecture s'est-il construit pour ainsi perdurer de nos jours ? Pourquoi les contingences font-elles encore pousser tant de constructions où l'on cherche en vain l'architecture ? Deux définitions récentes dont l'une a été énoncée il y a près d'un siècle et l'autre à peu près au moment où la loi sur l'architecture en énonçait ici l'intérêt public, éclairent ces questions tout en opposant deux visions, chacune soluble dans l'architecture. « ... le jeu savant et magnifique des volumes sous la lumière... » (Le Corbusier) ; « ... l'architecture comme abri décoré... » (Robert Venturi).
Le 07 juin 2017
lettre-croa-paca-12.png

Des pyramides à degrés de Saqqarah aux villas-centres du monde de Palladio le long de la Brenta, ouvertes sur les quatre orientations cardinales, des escaliers indiens au double dôme florentin de Brunelleschi, du Panthéon à Rome construit en béton il y a deux mille ans au Couvent de la Tourette, du cabanon en bois du Cap Martin aux cent colonnes en pierre d’Alger, l'architecture nous parle de bien autre chose que de culture ou de cultures. Elle nous parle de quelque chose qui dépasse la culture, qui nous réunit quand la culture parfois nous sépare, elle nous parle tout simplement de la civilisation.

 

Ce numéro de La Lettre du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes PACA se propose, au travers de textes des conseillères et des conseillers qui approchent la question comme autant de réflexions lyriques ou militantes, de points de vues frontaux ou décalés, de parcourir une question labyrinthique et fondatrice de nos métiers d'architectes : l'architecture, pourquoi ?

Publié le 07.06.2017 Par JEAN-PAUL CASSULO, PRÉSIDENT DU CONSEIL RÉGIONAL DE L'ORDRE DES ARCHITECTES PACA
0 commentaire

Donnez votre avis

© Jean-Paul Cassulo
Territoires en région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Documents
La Lettre n°12