L’architecture et le talent n’ont pas de genre !

Intervenant lundi 15 décembre à la remise du Prix des Femmes architectes 2014, la Présidente du Conseil national de l'Ordre a jugé que ce prix "constitue la prémisse d’une nouvelle ère avec une profession sans discrimination, mixte et ouverte, qui sera de bon augure pour une architecture responsable".

Le prix des femmes architectes 2014, organisé par l'ARVHA, a été remis le lundi 15 décembre. Les lauréates sont :
- Manuelle Gautrand : prix de la femme architecte
- Maryam Ashford Brown : prix de la meilleure œuvre originale pour le siège social Weleda, à Bâle.
- Agnès et Agnès Architecture: prix "Jeune femme architecte".
-  Deux mentions spéciales ont été en outre attribuées l'une à Christiane Schmuckle Mollard et l'autre à Renée Gailhoustet.  

Intervenant à la remise du prix, la Présidente du Conseil national de l'Ordre, Catherine, Jacquot a rappelé que les chiffres de la profession démontraient encore que les femmes, exerçant en libéral ou salariées d’agence ont des revenus inférieurs de 20 à 30%  par rapport à leurs homologues masculins.

Le prix  Femmes 2014 participe, a-t-elle affirmée, « à la nécessaire  évolution de notre profession, inéluctable peut être mais qui a besoin d’un coup d’accélérateur en cette période où il y a urgence à réformer. Il constitue la prémisse d’une nouvelle ère avec une profession sans discrimination, mixte et ouverte, qui sera de bon augure pour une architecture responsable ».

Publié le 16.12.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

Musée d'art moderne à Lille, Maunelle Gautrand arch.