L'"Alerte Samaritaine" lancée par l'Académie d'architecture

Suite à l'annulation de l'un des permis de construire du chantier de la Samaritaine par le Tribunal Administratif de Paris, le président de l'Académie d'architecture lance une "alerte" et une pétition en réaction à une "jurisprudence fondée sur des critères exclusivement esthétiques et subjectifs".

Suite à l'annulation de l'un des permis de construire du chantier de la Samaritaine par le Tribunal Administratif de Paris, le président de l'Académie d'architecture lance une "alerte" et une pétition en réaction à une "jurisprudence fondée sur des critères exclusivement esthétiques et subjectifs".


Lettre du président de l'Académie :

"Une décision de justice rendue mardi 13 Mai 2014 par le Tribunal Administratif de Paris, a annulé l'un des permis de construire du chantier de la Samaritaine conduit par les architectes de SANAA, professionnels reconnus pour la qualité exceptionnelle de leurs réalisations.

Dans son jugement, le Tribunal Administratif a estimé que la juxtaposition du nouveau bâtiment avec des immeubles parisiens en pierre, « variés mais traditionnels », et  plus particulièrement sa façade ondulante exclusivement réalisée en verre, apparaissait « dissonante ».

La mobilisation, en faveur ou en opposition à la partie contemporaine de ce vaste projet, montre que l'architecture est un sujet profondément inscrit dans la société et l'Académie d'architecture ne peut que s'en féliciter.

Toutefois, il s’agit là d’une jurisprudence alarmante car fondée sur des critères exclusivement esthétiques et subjectifs.

« L'architecture est une expression de la culture », proclame la loi, en mettant sur un pied d'égalité la création contemporaine et le respect du patrimoine : l'architecture engage de façon conjointe les architectes, la société civile et ses élus.

En sa qualité d'institution indépendante, répondant à ses missions de promotion de la qualité de l’architecture et de recherche de l'amélioration du milieu de vie au bénéfice de l'intérêt public, l'Académie d'architecture souhaite exprimer ses plus vives réserves à l'égard de cette décision de justice et vous invite à signer, nombreux, l’alerte ci-dessous.

Thierry Van de Wyngaert
Président de l'académie d'architecture


>> Téléchargez ci-dessous le texte de la pétition à signer :
Publié le 20.05.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

samaritaine.jpg
Documents
Alerte Samaritaine.pdf