L'accès à la commande des jeunes architectes : un sondage Le Moniteur / AMC / CROAIF

Entrer sur le marché de la maîtrise d’œuvre aujourd’hui, un pari audacieux pour les architectes débutants. « Le Moniteur » et « AMC », en association avec le Conseil régional de l’ordre des architectes en Ile-de-France (Croaif), ont interrogé les praticiens franciliens de moins de 40 ans sur l’accès à la commande, réputé difficile.

Entrer sur le marché de la maîtrise d’œuvre aujourd’hui, un pari audacieux pour les architectes débutants. « Le Moniteur » et « AMC », en association avec le Conseil régional de l’ordre des architectes en Ile-de-France (Croaif), ont interrogé les praticiens franciliens de moins de 40 ans sur l’accès à la commande, réputé difficile.

Environ 1200 diplômés HMONP (habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre) sortent chaque année des écoles d’architecture françaises. Plusieurs trajectoires professionnelles s’offrent à eux, le salariat chez leurs aînés restant la plus commune. Mais, malgré le contexte économique actuel, certains de ces jeunes architectes s’inscrivent au tableau de l’Ordre pour se lancer « en leur nom propre ». Ils fondent leur agence et tentent de décrocher leurs premières commandes. D’autres s’engagent au sein d’associations communément appelés les « collectifs d’architectes ». Ils y défrichent des pratiques alternatives à la maîtrise d’œuvre. Dans leurs numéros d’avril, les rédactions du « Moniteur » (n°5759 du 11/04/2014) et d’« AMC » (n°232, à consulter ici) décryptent ces deux options. Et à cette occasion, elles se sont associées avec le Conseil régional de l’ordre des architectes en Ile-de-France (Croaif) pour interroger les praticiens franciliens de moins de 40 ans sur l’accès à la commande.

Voici les principaux chiffres récoltés… (cliquez ici)


Sur le site du CROAIF : https://www.architectes-idf.org/pratique/actualites-et-agenda?view=event&id=496

Publié le 17.04.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

sondagecroaif.gif