Journée mondiale de l’architecture 2015 Message de Esa Mohamed, Président de l’UIA

Le 5 octobre 2015 était la journée mondiale de l'Architecture, une initiative de l'Union Internationale des Architectes (UIA) pour promouvoir l'architecture. A cette occasion, Esa Mohamed, Président de l'UIA, a délivré un message essentiellement orienté autour de la question du climat.

Lundi 5 octobre 2015 était la journée mondiale de l'Architecture, une initiative de l'Union Internationale des Architectes (UIA) pour promouvoir l'architecture.

Voici le message de Esa Mohamed Président de l'UIA, à l'occasion de cette journée mondiale de l'architecture :

"Assalamualaikum, Bonjour et Bonne Journée!

Nous célébrons aujourd’hui la journée mondiale de l’architecture. Le thème “Architecture, Construction et Climat” est particulièrement approprié puisque de fin novembre jusqu’à la première semaine de décembre, aura lieu à Paris, la Conférence des Parties, COP 21. Paris accueillera les dirigeants de195 pays qui négocieront en vue de parvenir à un accord global sur le climat pour limiter à 2 ° C les hausses de la température mondiale.

Il s’agit d’un défi considérable qui a aussi un impact significatif sur nos modes de vie, l’urbanisme et l’architecture. Le bâtiment représente globalement 32% de la consommation mondiale d’énergie et presque20% des émissions de gaz à effet de serre.

La profession d’architecte joue un rôle majeur dans l’atténuation de cet impact sur le changement climatique. 

En tant qu’architectes, nous concevons des bâtiments et des plans de ville en collaboration avec les ingénieurs, les urbanistes et d’autres professionnels pour donner forme à l’environnement. Les facteurs économiques seuls ne garantissent pas le succès des projets d’aménagement. Ils doivent prendre en compte l’enrichissement social et culturel de la communauté qu’ils servent. L’engagement communautaire est indispensable pour un environnement construit réussi dans le futur.

Nous pouvons espérer que la décision de limiter les hausses de températures à2°Cen 2030, sera élargie à l’objectif de zéro émissions carboneen2050. L’UIA avec d’autres organisations internationales s’y sont engagées dans le cadre d’une déclaration commune promulguée il y a tout juste un an. Les combustibles fossiles seront remplacés par de nouvelles sources d’énergies renouvelables.

Les architectes doivent désormais consacrer leur énergie et leur créativité à développer l’usage des énergies renouvelables dans la planification des villes et la conception de bâtiments qui respectent les objectifs de l’environnement durable. Nous devons trouver des solutions architecturales et urbaines qui évitent l’usage d’énergies fossiles combustibles et réduisent les émissions de gaz à effet de serre.

En 2020, 2,5 milliards de personnes viendront s’ajouter aux 7,4 milliards de la population urbaine. Plus de 50% d’entre elles habiteront dans les villes et les zones urbaines. Soumis à de fortes pressions, les gouvernements devront développer des infrastructures et des bâtiments nouveaux pour répondre à cette croissance.

Si les méthodes de conception neutres en carbone ne sont pas adoptées, nous serons obligés de construire de nouvelles de structures ce qui engendrera une consommation accrue d’énergies et davantaged’émissionsdeCO2 dans l’atmosphère. Il est du devoir de l’architecte de proposer des bâtiments à faible émission de carbone ou zéro CO2. C’est là notre défi. Je suis convaincu que nous saurons le relever.

Je vous souhaite une journée mondiale de l’architecture fructueuse et bénéfique!

Merci."


>> Consultez l'ensemble des événement liés à cette journée mondiale sur le site de l'UIA

 
 

Publié le 07.10.2015
0 commentaire

Donnez votre avis

uia-jour-mondial.JPG