Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart reçoivent le Grand Prix national de l'Architecture 2016

Le 10 octobre, le jury réuni par Audrey Azoulay,auquel participait la présidente de l'Ordre, a distingué l'agence Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart. La relance de ce prix, qui n'avait plus été décerné depuis 2013, avait été prônée par la Stratégie Nationale pour l'Architecture.
Le 11 octobre 2016
Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart

Le Grand Prix national de l’architecture créé en 1975, récompense un architecte ou une agence d’architectes pour l’ensemble de son œuvre. Il est la plus haute distinction nationale en matière d’architecture.

Il n'avait plus été décerné depuis 2013, année à laquelle il avait été remis à Marc Barani. La relance de ce prix faisait partie des mesures prônées par la Stratégie Nationale pour l'Architecture (SNA). Le ministère de la Culture a ainsi décidé de le décerner à nouveau en 2016, à la veille des Journées Nationales de l'Architecture (14, 15 et 16 octobre).

Le 10 octobre, le jury réuni par Audrey Azoulay, dont faisait partie la présidente du Conseil national de l'Ordre, a distingué l'agence Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart. 

Créée en 1990, l'agence reçoit l'Equerre d'argent en 1997 pour le Palais des beaux-arts de Lille, sa première réalisation. Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart conçoivent le Centre de secours de Nanterre (2004), la Maison de Solenn à Paris (2004), les Archives départementales d’Ille-et-Vilaine à Rennes (2006), la Médiathèque André-Malraux à Strasbourg (en 2008), l'opération mixte les "Reflets en Seine" à Boulogne-Billancourt (2015).

Audrey Azoulay a souligné que "Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart proposent une architecture placée sous le signe de l'exactitude, de la mesure et de la beauté. Accordant une attention scrupuleuse aux contraintes du site et à l'économie du projet, l'esthétique puissante de leur architecture est issue de la précision géométrique et d'une grande maîtrise technique qui se préoccupe de toute la chaîne de la construction, de sa conception à sa réalisation."

Pour aboutir à ce nouveau lauréat, un appel à propositions avait été préalablement envoyé à près de 2000 personnalités qualifiées du monde de l'architecture, les invitant à proposer trois noms d'architectes pour le Grand Prix. Lors d'une première réunion du jury, le  7 septembre, les résultats de l’appel à propositions ont été examinés et cinq architectes avaient été retenus dans une short-list :

- Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart
- Patrick Bouchain

- Anne Demians
- Renée Gailhoustet
- Marc Mimram

Un diplôme réalisé par l'artiste Daniel Buren et une dotation de 10.000 euros ont été remis au lauréat, lors de la cérémonie de remise par la ministre à la suite du jury. Le ministère de la Culture et de la Communication assurera la diffusion de l’œuvre du lauréat, en lien avec la Cité de l’architecture et du patrimoine, à travers la réalisation d'une exposition à vocation nationale et internationale, et la publication d’un ouvrage monographique. Les lauréats seront également invités à délivrer leurs enseignements dans le cadre d’une master class aux étudiants des écoles nationales supérieures d’architecture et à contribuer à la recherche et à l'expérimentation dans ce domaine.

Publié le 11.10.2016
1 commentaire

Donnez votre avis

prix 2016 pas plutôt pompidoulien 1970!!!! au vu de l'immeuble à terrasses filantes

DR
Reflets en Seine à Boulogne-Billancourt (logements, commerces et parking public). Jean-Marc Ibos & Myrto Vitart arch.