Hommage à Claude Parent

L’architecte Claude Parent est décédé à l’âge de 93 ans. Il fut théoricien visionnaire, auteur prolifique, dessinateur virtuose, et aussi conseiller national de l’Ordre des architectes.
Le 01 mars 2016

Figure de la modernité, il était l’architecte de l’église Sainte-Bernadette à Nevers, du théâtre Silvia-Monfort à Paris, de l’hôtel de région à Marseille, du complexe culturel de Charleville ou encore du pavillon de l’Iran, à la Cité internationale universitaire de Paris. Il fut concepteur de centrales nucléaires (Cattenom, Chooz) et de centres commerciaux.

Théoricien de la « fonction oblique », il fut un penseur de l’architecture, notamment avec le philosophe Paul Virilio, et l’auteur de nombreux ouvrages, dont "Vivre à l'oblique" (1970), "L'Architecture et le nucléaire" (1978), les "Maisons de l'atome" (1983), "Cuits et archicuits" (2003).

Très grand dessinateur, il utilisait notamment ce talent à des fins de recherche, pour explorer des potentialités et produire des visions utopiques.

Il fut directeur puis membre du comité éditorial de L'Architecture d'aujourd'hui pendant plus de 30 ans, membre de l'Académie d'architecture, directeur du Collège des architectes du nucléaire, enseignant à l’école spéciale d’architecture.

Il reçut le grand Prix national d'Architecture en 1979, et avait été élu en 2005 membre de l'Académie des Beaux-Arts. La Cité de l’architecture avait organisé une rétrospective de son oeuvre en 2010 et la biennale de Venise lui avait rendu hommage en 2014.

Passage moins connu de sa biographie, Claude Parent avait également été conseiller national de l’Ordre des architectes de 1978 à 1982.

Le Conseil national de l’Ordre tient à rendre hommage à cette personnalité forte et singulière de la profession et de l’histoire de l’architecture.

 

La page Facebook de Claude Parent : https://www.facebook.com/claudeparentarchitect/

Publié le 01.03.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

Claude Parent
(Credit Emmanuel Goulet)
Claude Parent