Transition écologique

Habiter2030 : le prototype français pour le Solar Décathlon 2019

Le Solar Decathlon est une compétition universitaire internationale qui réunit de grandes écoles internationales autour d’un défi, celui de concevoir et réaliser une maison à taille réelle, économe en énergie avec le soleil comme seule source d’énergie.
Le 04 avril 2019
solard.jpg.jpg

Construire une maison à Villeneuve-d’Ascq, la déplacer à Lille, avant de l’envoyer en Hongrie… et la rapatrier en France, tel est le projet ambitieux d’Habiter2030. L’association, qui réunit 14 écoles, des enseignants, des formateurs et des professionnels de la région est sélectionnée pour participer à la compétition Solar Decathlon Europe (SDE) 2019.

Habiter 2030 est consortium de 14 structures de formation des Hauts-de-France (architecture, design, ingénierie, sciences économiques et sociales, etc.) piloté par l’école d’architecture et de paysage de Lille (Ensap) et par les Compagnons du devoir. Le consortium comporte également des acteurs industriels et institutionnels régionaux (région, Ville de Lille, Ademe, Fabrique des quartiers, Soreli, CCI Hauts-de-France, Ordre des architectes des Hauts-de-France, CD2E, Scop BTP, Maisons et Cités, Soliha, SIA Habitat, FFB Hauts-de-France, Constructys, EDF, Loison). Les 14 structure de formation sont l’Ensap de Lille, l’association ouvrière des Compagnons du devoir et du tour de France, l’Esad de Valenciennes, Les Arts et Métiers, HEI, l’IMT Lille Douai, l’Université d’Artois-faculté des sciences appliquées, l’Université de Lille 1-faculté des sciences économiques et sociales, Sciences Po Lille, l’Edhec, l’Institut catholique de Lille-chaire explorateur de la transition, Centrale Lille, l’Ensait et avec la collaboration d’étudiants de l’Ensiame.

L'équipe d'Habiter 2030 a pris le parti, pour réaliser son prototype, de reprendre et de transformer le modèle de la maison ouvrière « 1930 » du nord de la France, comme il y en a un million dans les Hauts de France. confère aux espaces des usages déterminés.

"Le plan d’origine de la maison « 1930 » confère aux espaces des usages déterminés. Nous avons l’intention de déployer la maison vers l’extérieur, en intervenant notamment sur le toit et la façade arrière. Toutefois, comme notre projet consiste à requestionner l’usage dans la maison, nous ne nous interdisons pas d’en transformer aussi l’intérieur (cloisons, cheminée, escaliers, planchers, etc.). Cette stratégie d’épaississement des parois devrait aboutir à la création d’une nouvelle « peau » extérieure, présentant de nouveaux espaces flexibles et adaptables par les habitants, en interaction avec l’intérieur de la maison. Les usages pourront être reconsidérés à travers l’utilisation d’un mobilier multifonctionnel."


>> En savoir plus : http://solar-h2030.eu

Etude de cas -
Publiée le 04.04.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

(http://solar-h2030.eu/)
Habiter 2030 / prototype pour le Solar Décathlon 2019