Exposition : "quand l'architecture efface le handicap" - jusqu'au 13/07 en Poitou-Charentes

L'idée généralisée d'architecture du handicap renvoie à l'ajout d'éléments collés sur les bâtiments tels que des monte-charges ou des rampes d'accès. Ces prothèses incongrues ont pour effet de stigmatiser encore plus le handicap et ne créent pas une œuvre architecturale cohérente.
Le 24 avril 2017
- maison de l'architecture de Poitou-Charentes 1, rue de la tranchée 86000 Poitiers
expo_mdapc_-_archi_et_handicap-.jpeg

L'exposition questionne dans quelle mesure l'architecture peut favoriser un vivre ensemble et dépasser le handicap à travers une vingtaine de réalisations. 

Entrée libre.
 

Mardi 30 mai à 19h : table ronde / conférence : "architecture et handicap : jusqu'où aller dans l'accessibilité ?"

Avec la participation de : 

  • Nadia Sahmi, architecte spécialisée dans les questions d'accessibilité et de qualité de vie pour tous,
  • L'entreprise ReSantez-vous, 
  • Bernard Cornu, adjoint délégué à l'urbanisme de la Ville de Poitiers,
  • Abderrazak Halloumi, Vice-président délégué de Grand Poitiers - Commission sécurité, ERP, Handicap et lutte contre les discriminations,
  • L'association AFTC Poitou-Charentes (Association des familles de traumatisés crâniens et de cérébro-lésés). 

À partir de l'exemple de cinq logements conçus pour des traumatisés crâniens dans le quartier des Montgorges de Poitiers et du projet de rénovation urbaine du quartier Saragosse à Pau qui porte sur la thématique du vieillissement et du maintien à domicile, nous verrons dans quelle mesure l'architecture peut favoriser un vivre ensemble et dépasser le handicap.

"La loi sur l'accessibilité de 2005 a généré un rejet 

des personnes en situation de handicap."

L'architecte Nadia Sahmi a participé à la rédaction de la loi sur l'accessibilité en 2005. Aujourd'hui, elle est convaincue que cette loi a été mal portée et que l'accessibilité pour l'accessibilité est une erreur qui a généré des résistances, voire du rejet des personnes en situation de handicap. Alors, jusqu'où aller dans l'accessibilité et comment conserver des rapports à l'autre quand tout (ou presque) est devenu accessible?

 

Publié le 24.04.2017 Par croaa
0 commentaire

Donnez votre avis

MDA
Exposition