Exposition et colloque autour du 3ème palmarès Archicontemporaine à la Cité de l'architecture

Le 3e Palmarès grand public Archicontemporaine s'expose à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine du 8 février au 26 mars. Le 7 février une table ronde interrogera le rapport entre la fabrique de l’architecture sa perception par les publics.
Le 29 janvier 2018
cite-archi.jpg

Le vernissage de l'exposition « 3e Palmarès grand public archicontemporaine » aura lieu le mercredi 7 février 2018 à partir de 20h15.

Cette exposition permettra de découvrir les huit lauréats élus par le grand public entre mars et avril et récompensés le 1er juin 2017, à Toulouse, dans le cadre du Mois de l’architecture en Occitanie.

Parmi les équipes d’architectes distinguées : ORMA Architettura, Bureau Architectures Sans Titre, Lankry architectes, Artelabo, Chales-Henri Tachon architecte, Duncan Lewis Scape Architecture, LOG architectes, Atelier mosségimmig + Reliefs Paysagistes.

>> S'inscrire au vernissage


Le 7 février se déroulera de 19h à 20h15, dans l'auditorium de la Cité de l'architecture, une table ronde ouverte au public sur le thème "Quel rapport existe-t-il entre la fabrique de l’architecture contemporaine et la perception qu’en ont les publics ?"

Modérateur : Raphaël Bétillon, architecte, co-gérant de l'agence Betillon et Freyermuth et président de la Maison de l'architecture Occitanie Pyrénées depuis 2017. Nominé en 2014 au prix de la Première Œuvre pour le projet de la médiathèque d'Onet-le-Château, exposé en 2016 au Pavillon français de la 15Biennale internationale d'architecture de Venise, il travaille actuellement à un essai sur l'architecture contemporaine française. Depuis 2009, il est chargé d'enseignement en master d’Arts plastiques et arts appliqués à l’université Jean-Jaurès à Toulouse.

Intervenants :

  • Véronique Joffre, architecte fondatrice de l’agence Véronique Joffre Architecture et présidente du jury du prix Archicontemporaine. Son approche est ouverte vers la diversité d’intérêts, la connaissance ainsi que le temps de l’expérimentation. La réalité de chaque situation de projet est envisagée comme point de départ de la recherche, avec un enjeu constant de qualité d’exploration, d’approfondissement, et de réalisation.
     
  • Jean Larnaudie, architecte co-fondateur de l'agence Scalene, également enseignant à l'École nationale supérieure d'architecture de Toulouse et membre du jury du prix Archicontemporaine. L’agence se concentre sur la signification des besoins et leurs pratiques, et travaille sur toutes les échelles de projets dans lesquels elle cherche à construire des médiums relationnels.
     
  • Matthieu de Marien, architecte co-fondateur de l’agence Fabre/de Marien et membre du jury du prix Archicontemporaine. L’agence cultive une profonde complicité avec les « faiseurs », les artisans. L’économie de moyens est au centre des préoccupations pour une écriture sobre, humaine et contextuelle, en faveur de l’adaptabilité des espaces, la durabilité des matières, mais aussi de la capacité à surprendre et inventer.
     
  • Alicia Orsini, architecte co-fondatrice de l’agence ORMA archittetura et lauréate du prix Archicontemporaine dans la catégorie Habitat. Elle considère que l’architecture n’est pas seulement l’action de construire, mais un indice, une empreinte. L’architecture doit permettre de révéler un site au travers de sa structure qui le compose, de la lumière qui le révèle et de la matière qui le fait vibrer.
     
  • Duncan Lewis, architecte co-fondateur de l’agence Duncan Lewis / Scape Architecture et lauréat du prix Archicontemporaine dans la catégorie Équipements et Activités. L’agence travaille sur la dimension paysagère, constituant essentiel de l’architecture contemporaine. « La nature a toujours eu la capacité d’infiltrer l’architecture et l’inverse est vrai (…) ».
     
  • Philippe Lankry architecte fondateur de l’agence Lankry architectes et lauréat du Prix Archicontemporaine dans la catégorie Habitat. L’agence a une approche pragmatique qui la pousse souvent à concilier des attentes, des demandes contradictoires. Le projet advient alors naturellement, pratique et poétique, parfois subversif mais toujours bienveillant.
     

>> S'inscrire à la table ronde

 

Le Palmarès est organisé par le Réseau des maisons de l’architecture en coordination avec la Maison de l'architecture Occitanie Pyrénées.

Avec le soutien du ministère de la Culture – Conseil national de l'ordre des architecte, ConstruirAcier, Crédit Mutuel, EDF collectivités, Fédération française Tuiles et Briques, Parrot, Saint-Gobain et Technal


Et en ligne sur www.archicontemporaine.org, l’exposition des 24 projets nommés en mars 2017.

Publié le 29.01.2018
0 commentaire

Donnez votre avis

(Réseau des maisons de l'architecture / Maison de l'architecture Occitanie Pyrénées)
Palmarès Grand public Archiconemporaine à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine