Exposition : « Anthologie de l’ordinaire : Bordeaux sans légende » - jusqu'au 03/11 au 308

La maison de l'architecture vous propose une exposition en collaboration avec la Fédération Française du Paysage de Nouvelle Aquitaine. au 308 avenue Thiers, à Bordeaux.
Le 11 septembre 2017
- 308 avenue Thiers - 33100 Bordeaux
bandeau_commus.jpg

Table ronde inaugurale du cycle Commun(s) « Base(s) Commune(s) » avec :
Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental du Département de la Gironde, Laurence Costes, Professeure en Sociologie à l' Université Paris 12 (Val-de-Marne UPEC) et chercheure en sociologie urbaine au LIRTES, spécialiste des territoires urbains et périurbains, des modes d'habiter et du Droit à la ville, Pascal Lafargue, Président d’ Emmaüs Gironde et Angèle Joneau-Decombis
Directeur Département Développement Maitrise d'Ouvrage et Ventes de Clairsienne.

Pour cette première table ronde, les commun(s) seront abordés sous un angle général, social et humain. Que signifie exactement ce terme, quelles en sont les valeurs intellectuelles et sensibles, comment les communs peuvent-ils influer sur les modes de vie collectifs mais aussi individuels et comment se traduisent-il concrètement ? Il s’agira aussi d’imaginer de nouvelles voies d’organisations communes, d’aborder la question de la propriété privée dans un cadre collectif.
L’attractivité de Bordeaux et de la Gironde pourraient-elles tirer profit de la mobilisation des communs et du Droit à la ville ?

Vernissage de la première exposition du cycle « Commun(s) », « Bordeaux sans légende : Anthologie de l’ordinaire » du photographe Camille Fallet. 

A l’occasion d' Agora, biennale architecture-urbanisme-design Bordeaux Métropole ( AGORA Biennale de Bordeaux , Bordeaux Métropole a confié au photographe Camille Fallet la mission de produire un livre de photographies, un objet, pour restituer l’expérience quotidienne du paysage métropolitain. 
L’exposition « Bordeaux sans légende : Anthologie de l’ordinaire » propose un voyage, une immersion, dans les paysages ordinaires de la Métropole bordelaise appréhendés ici comme la somme des expériences quotidiennes. 
Le paysage et tous les objets ou les éléments qui le composent deviennent une des modalités de constitution d’un « commun ». Un « commun » qui participe quotidiennement aux fondements et à l’équilibre d’une communauté humaine, urbaine et…Métropolitaine.

Publié le 11.09.2017 Par croaa
0 commentaire

Donnez votre avis

Maison de l'architecture
Cycle Commun(s)