Europe : une reprise progressive du marché de l'architecture

La 13ème édition de l'enquête sur les tendances économiques, réalisée par le Conseil des Architectes d'Europe (CAE), confirme les signes positifs observés lors des enquêtes précédentes : le marché de l'architecture se remet progressivement et l'état d’esprit général de la profession s’améliore. La situation diffère toutefois encore considérablement d'un pays à un autre.

La 13ème enquête du CAE sur les tendances économiques fait apparaître des tendances encourageantes dans la profession et le marché de l'architecture. Au cours de l’année passée, le niveau d'optimisme de la profession a continué de s’améliorer, atteignant son plus haut niveau depuis la création de l’enquête en 2009. Pour la première fois, les personnes interrogées considérant la situation du marché de l’architecture « satisfaisante », « bonne » ou « très bonne » sont majoritaires (51,5%). Un nombre presque égal de personnes jugent toutefois encore la situation « mauvaise » ou « très mauvaise » (48,2%).

L'analyse par pays révèle que le marché européen de l'architecture est loin d’être homogène – l'appréciation de la situation varie beaucoup d'un pays à un autre. Comme dans les enquêtes précédentes, les pays d'Europe du Nord, avec en tête la Norvège et la Finlande, restent plus confiants et satisfaits que le reste de l'Europe. Les difficultés persistent dans l’Europe du Sud, Centrale et Occidentale, où, dans treize pays, une majorité de personnes interrogées jugent la situation du marché de l'architecture « mauvaise » ou « très mauvaise ». Les niveaux de satisfaction les plus bas sont observés en Grèce, en Espagne et au Portugal, où près de 100% des personnes interrogées ont exprimé leur insatisfaction.

Les prévisions de charge de travail pour les trois prochains mois montrent des perspectives encourageantes. Pour la première fois dans l'histoire de l'enquête, il y a davantage de personnes interrogées qui anticipent une augmentation de leur charge de travail, plutôt qu'une diminution (respectivement 32,5% et 23,7%). Une majorité ne s’attend pas à de changement significatif (43%). Des tendances à la hausse sont observées dans tous les segments du marché : le logement public et privé, les projets commerciaux et autres projets publics et privés.

Ces tendances positives se reflètent dans l’évolution des effectifs des bureaux d’architecture. Alors que la grande majorité n’envisage pas d’évolution du personnel au cours des trois prochains mois (67,5%), il est intéressant de noter que les personnes interrogées qui s’attendent à une augmentation de leur personnel sont désormais plus nombreuses que ceux anticipant une baisse (respectivement 18% et 12,8%).

Cette 13ème enquête du CAE sur les tendances économiques confirme donc une reprise progressive du marché et un regain d'optimisme dans la profession.

L’enquête a été réalisée en décembre 2014 et janvier 2015 et a reçu 3 341 réponses. Ces enquêtes sont réalisées de manière régulière pour permettre au CAE de mieux comprendre les tendances économiques dans le marché de l'architecture.

>> Lire les résultats complets de l’enquête sur le site internet du CAE

 

Publié le 26.01.2015
0 commentaire

Donnez votre avis

cae.jpg