Disparition de Inge-Lise Weeke

L'architecte née à Copenhague et installée en France dans les années 60 est décédée le 8 décembre 2017. Architecte, professeur de l’Ecole d’Architecture de Paris-La Villette, elle était Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
Le 12 décembre 2017

Née à Copenhague en 1938, diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Copenhague en 1963, Inge-Lise Weeke étudie également à l’Ecole des Arts et Métiers auprès de Jean Prouvé. Elle est architecte collaboratrice au sein de l’agence ATECA entre 1961 et 1971.

Elle est architecte pour La Maison du Danemark à Paris entre 1971 et 1984 et architecte pour le Patrimoine Universitaire du Rectorat de Paris de 1972 et à 1974.

Elle s’inscrit à l’Ordre en 1973, et elle dirige deux agences à Paris de 1975 à 1991, puis de 1991 à 2011, au sein desquelles elle réalise des bâtiments d’équipements culturels et d’enseignement, des logements et des bureaux.

Elle enseigne aux Beaux Arts de Paris dans les années 60 puis à l’Ecole d’architecture Paris la Villette UP6 depuis sa création en 1968 et jusqu’en 2000.

Elle est élevée au grade de “Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres” par Catherine Tasca, Ministre de la Culture et de la Communication, en 2000.

Elle était la mère de l’architecte Phine Dottelonde.

Publié le 12.12.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

Inge-Lise Weeke
(© Phine Weeke-Dottelonde)
Inge-Lise Weeke