Devenez Architecte et Urbaniste de l’Etat

Chaque année, le concours des Architectes et Urbanistes de l’Etat (AUE) permet à des architectes de devenir cadres A+ de la fonction publique d’Etat et d’œuvrer pour les ministères en charge de la culture et de l’environnement. Vous souhaitez en savoir plus ? A l’approche des inscriptions pour la session 2017, l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille (ENSA-M) vous propose une réunion d’information sur les postes et missions des AUE, et celle de Lyon (ENSAL) dispense une formation de préparation au concours.
Le 08 juillet 2016
- Marseille, Lyon

Qu’est-ce qu’un Architecte et Urbaniste de l’Etat ?

L’AUE est un architecte qui exerce son métier au service de projets touchant le territoire, le patrimoine, l’architecture, les populations, la nature et les paysages. Ses missions peuvent être variées, et exercées au niveau central, régional ou départemental ou dans les réseaux et établissements scientifiques, techniques et culturels des ministères auxquels il peut être rattaché :

  • Ministère de la Culture et de la Communication : architecte des bâtiments de France (ABF), chef de service territorial de l’architecture et du patrimoine (STAP), conservateur régional des Monuments Historiques, responsable d’opération en maîtrise d’ouvrage, directeur d’école d’architecture…
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer : chef de service en direction départementale des territoires chargé des document d’urbanisme, de l’habitat, des risques naturels…, directeur régional des territoires, chef de bureau au ministère en charge de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, du logement ou de la construction…


Le concours de recrutement des AUE

Le concours est ouvert en externe aux titulaires d’un diplôme qui donne accès au titre d’architecte en France (DPLG ou HMONP), en interne aux architectes contractuels de l’Etat, et, sous certaines conditions, en examen professionnel aux non architectes.
Il comporte quatre épreuves d’admissibilité, dont deux écrites et deux graphiques, qui ont lieu en avril, puis trois épreuves d’admission orales. Il est suivi d’une formation post-concours d’un an dispensée par l’Ecole de Chaillot et l’Ecole nationale des ponts et chaussées.


Renseignez-vous sur les missions des AUE à Marseille

Pour tous les curieux, l’ENSA-M pourra organiser une réunion d’information sur les postes d’AUE et sur le concours dès les premiers jours de septembre. Le directeur, Jean-Marc Zuretti, pourra vous faire part de ses expériences d’AUE, d’ABF et de membre du jury national de recrutement.
Contactez le secrétariat de direction : sophie.dauzet@marseille.archi.fr.


Préparez-vous au concours, en présentiel ou à distance

Depuis 1997, l’ENSAL propose une préparation au concours d’AUE. Au travers de conférences et d’interventions de spécialistes, la formation présente le fonctionnement des institutions et incite le stagiaire à adopter une nouvelle posture d’agent de l’État. Elle a pour objectif de sensibiliser les stagiaires aux politiques publiques, à l’actualité des domaines de compétence requis, aux enjeux de l’État et aux missions de l’AUE.

Cette préparation s’organise en 2 sessions :

  • de septembre à février : 110 heures dispensées sur 15 jours de formation aux épreuves écrites et graphiques, disponible en présentiel à Lyon ou à distance (e-learning) grâce à une plateforme en ligne de partage de documents et à la mise en ligne des vidéos des cours
  • entre avril et mai : 8 à 16 heures dispensées sur 1 à 2 jours de formation aux épreuves orales, en présentiel uniquement

Pour plus de renseignements sur la formation, suivez ce lien.
 

Informations pratiques :
Candidature à envoyer avant le 10 septembre 2016
Coût de la formation complète : présentiel 500 € / à distance 600 €
Possibilité de ne suivre que la préparation aux oraux : 200 €
ENSAL, 3 rue Maurice Audin, BP 170, 69512 Vaulx-en-Velin
Contacts : Corinne Leclercq-Blondel 04.78.79.50.53 corinne.leclercq-blondel@lyon.archi.fr / Pascal Rouaud 07.86.93.32.87 pascal.rouaud@lyon.archi.fr

Publié le 06.07.2016 Par CROA PACA / ENSA-M / ENSAL
0 commentaire

Donnez votre avis