Des manifestations nationales contre les expulsions et le projet de loi ELAN

De nombreuses associations et syndicats appellent à des manifestations le 31 mars prochains contre le projet de loi Elan. Ils regrettent notamment la dégradation de la qualité et de la conception des constructions neuves ainsi que des réhabilitations.
Le 26 mars 2018
manif.jpg

Plusieurs associations et syndicats dont Droit au Logement, la CGT, la FSU, le syndicat de la magistrature, etc. appellent, à l'occasion de la fin de la trève hivernale des expulsions le 31 mars, à manifester contre les expulsions, la baisse des APL et le projet de loi Logement (ELAN).

Parmi les sujets de revendications figure la "dégradation de la qualité et de la conception des constructions neuves ainsi que des réhabilitations".

Ils s'opposent également à 

"– l'uberisation des locataires avec la création d’un bail super précaire de 1 à 10 mois dans le privé, qui a toutes les chances de se généraliser et de mettre encore plus de locataires à la merci des marchands de sommeil, … ;
– la mise en place d’un bail HLM révisable tout les 5 ans ;
– la remise en cause de la loi SRU qui oblige les villes de riches à avoir 25% HLM ;
– aux nombreuses mesures de soutien aux milieux de la spéculation et de l’immobilier privé ;
– à l'appui à la métropolisation et à un urbanisme du profit qui chasse les classes populaires de leur quartier (gentrification)"


Le 26 mars se tenait également le forum contre les dangers de la loi Elan du collectif “Vive l’APL”, qui réunit 70 associations et syndicats, dont la Fondation Abbé Pierre, la CFDT, la CLCV, l'USH, etc. Le Conseil national de l'Ordre participait à ce forum pour alerter contre les risques que le projet de loi fait courir sur la qualité des logements.

Publié le 26.03.2018
0 commentaire

Donnez votre avis

(DR / Vive l'APL / source : https://vivelapl.org/)
Manifestation pour le logament