De nouveaux ministres pour la Culture et la Cohésion des Territoires

Françoise Nyssen devient ministre de la Culture en charge de l’architecture ; Richard Ferrand est nommé ministre de la Cohésion des Territoires, et aura aussi la responsabilité du Logement et de la Ville.
Le 23 mai 2017
ministres.jpg

Françoise Nyssen est la ministre de de la Culture du nouveau Gouvernement dirigé par Edouard Philippe. Editrice, elle est à la tête des éditions Actes sud depuis le début des années 1980. Titulaire d’un diplôme d'urbanisme et de rénovation urbaine à Bruxelles, elle a également été, durant les années 1970, membre de la direction de l’Architecture du ministère belge de l’Environnement et du Cadre de Vie.

Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’Ordre se félicite de la nomination de la nouvelle ministre de tutelle de la profession : «Elle est proche des architectes par sa formation professionnelle et ses préoccupations ». La présidente du CNOA a aussi déclaré à Batiactu que l’Ordre souhaite que soient confirmés « dans les faits les acquis de la Loi LCAP. Pour assurer les équilibres des territoires, des villes et améliorer le cadre vie des Français, nous souhaitons travailler avec les parties prenantes en introduisant plus de qualité au niveau des études et des documents d'urbanisme notamment pour favoriser la revitalisation des centres bourgs. » (Lire la suite de l’interview de Catherine Jacquot sur Batiactu)

Richard Ferrand a été nommé ministre de la Cohésion des Territoires. Elu député du Finistère en 2012, Richard Ferrand a rédigé, en 2014, à la demande du premier minstre, un rapport sur la réforme des professions réglementées du droit et de la santé, qu’il a remis au ministre de l’Economie de l’époque, Emmanuel Macron. Il a été par la suite rapporteur général de la loi Macron.
Le périmètre du nouveau ministère comporte, outre l’Aménagement du territoire, le Logement, qui disparaît pourtant de son intitulé, ainsi que la Ville.
Associations et organisations professionnelles se sont émues de cette absence (Lire le Moniteur). Une loi Mobilité-Logement figurerait pourtant parmi les premiers projets législatifs de la présidence Macron.

 

Publié le 23.05.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

(© DR, source : gouvernement.fr)
Françoise Nyssen et Richard Ferrand