Transition écologique

Création d’un centre de ressources en ligne consacré à la transition écologique

Le Conseil national de l'Ordre a ouvert sur son site Internet une plateforme pour la transition écologique qui présentera, tout au long de l’année, ressources, innovations et bonnes pratiques à destination des architectes.
Le 02 avril 2019

Le Conseil national, qui a remis dernièrement au gouvernement les résultats de la consultation  qu’il a lancée dans le cadre du Grand débat national, a pu vérifier à cette occasion que le sujet de la nécessaire transition écologique de notre société est au centre des préoccupations des architectes.

Porteuse de solutions pour des bâtiments plus performants mais aussi pour un urbanisme durable, attentif au bien-être de ses habitants, l’architecture est l’une des clés pour concevoir un aménagement du territoire permettant de vivre dans des conditions dignes de solidarité et d’humanité. Maîtrise des énergies et des ressources, biodiversité, santé, valorisation du patrimoine, culture d’un lieu et de ses habitants, autant de dimensions que l’architecture se doit d’intégrer et de respecter.

Pour autant, répondre à ces enjeux exige d’explorer de nouvelles solutions, et pour cela de lancer des passerelles entre le monde de la recherche et celui des professionnels du cadre bâti qui conçoivent la ville de demain.

Le Conseil national de l’Ordre a donc pris la décision de créer un centre de ressources sur l’innovation et la transition écologiques. Cette plateforme parrainée par Jean Jouzel, ancien vice-président du comité scientifique du GIEC, a pour but d’accompagner architectes et futurs architectes. Ouverte depuis le 29 mars, elle abordera la transition écologique sous tous ses aspects et s’enrichira de nouveaux contenus chaque mois.

Ce centre vise d’abord à réunir et valoriser des ressources existantes (sous des formats divers : textes, vidéos, interviews…) et à recenser les derniers travaux des chercheurs et instituts spécialisés (Laboratoires de recherche des Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture, PUCA, CEREMA, CSTB, EUROPAN, Caisse des Dépôts…). Elle donnera de nouvelles clés de compréhension, des évaluations chiffrées et des réponses à des questions techniques, afin d’aider les architectes et autres acteurs du cadre de vie à trouver des solutions architecturales et urbaines qui répondent aux défis du 21ème siècle.

Il se structure autour de quatre rubriques :

  1. L'architecture au cœur de la transition écologique : Mettre en valeur et convaincre du rôle de l’architecture en faveur de la transition écologique ?
  2. Anticiper les solutions : Quelles solutions pour des bâtiments et aménagements sobres et résilients face aux nouveaux risques climatiques ?
  3. Ressources et énergies : Comment promouvoir l’utilisation de ressources et d’énergies locales et toutes les expérimentations locales allant dans ce sens ?
  4. Numérique et écologie : Comment mettre la transition numérique et ses outils au service de la transition écologique

Pour mener à bien sa démarche, le Conseil national s’appuie sur un comité scientifique qui l’aidera à définir les axes prioritaires et à identifier les ressources existantes au plan national, européen et international, les exemples de bonnes pratiques ou solutions innovantes.

Ce comité scientifique se compose des personnes suivantes :
- Alain BORNAREL, Ingénieur
- Dominique GAUZIN-MULLER, Architecte et universitaire, enseignante à l’ENSA Strasbourg
- Isabelle DELANNOY, Environnementaliste, agence Do Green-économie symbiotique
- Nicola DELON, Architecte (agence Encore Heureux)
- Frédéric GILLI, directeur associé de l'agence Grand Public, professeur associé à l'Ecole Urbaine de Sciences Po
- Pascal GONTIER, architecte
- Cyril HANAPPE, Architecte (agence Air Architectures)
- Frédéric LENNE, Journaliste, directeur d’Esprits urbains
- François de MAZIERES, Maire de Versailles
- Isabelle MOULIN, Secrétaire générale de l’association EUROPAN
- Hélène PESKINE, Secrétaire permanente du PUCA
- Michèle RIVASI, Députée européenne
- Sylvie ROBERT, Sénatrice d’Ille et Vilaine

Cette plateforme s’enrichira aussi des connaissances que ses visiteurs souhaiteront partager par ce moyen. Aussi n’hésitez pas à soumettre à son comité de rédaction des suggestions de ressources, articles, guides, études de cas, etc. qu’il vous semblerait judicieux de publier dans ses pages !

Contribution -
Publiée le 02.04.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

Siège du Parc Naturel Régional des Alpilles
(© photo : Bresson Schindlbeck Architectes Associées / source : archicontemporaine.org)
Siège du Parc Naturel Régional des Alpilles à Saint-Rémy-de-Provence (13210) - Bresson Schindlbeck Architectes Associées, Architectes mandataires, Fabrica Traceorum Architecte Associé