Courrier n°56

Téléchargez le courrier n°56 en intégralité

Edito :

Généro-cité

Piano à Ronchamp ? des Tours à Paris ? les PPP , la formation continue des architectes, la complémentaire santé, la maison individuelle, le nouveau permis de construire ? THPE ou BBC ?

Dans un climat économique morose, où les subprimes des oncles d’Amérique ont pourri en feed back l’économie et les finances européennes, où le prix du baril fait du yoyo, où les nouvelles équipes municipales s’installent avec l’envie de réaliser au mieux leurs programmes, les architectes livrent querelles et se battent avec un sentiment d’isolement face à des consommateurs plus intéressés par le prix et la qualité des légumes, la scolarité de leurs enfants et l’avenir de leurs parents vieillissants... Pourtant, s’il est bien une question à laquelle il va falloir qu’ils répondent, c’est quelle écologie pour le développement urbain ?

 Dans cet univers matérialiste qui est le nôtre, la ville et l’architecture sont peut-être les dernières à chercher des utopies. Lequel d’entre vous n’a pas rêvé, parfois de manière inconsciente, de nourrir ses projets d’utopies sociales, de matériaux impossibles, de formes et d’espaces indessinables.

Alors que démarrent Les Journées de l’architecture/ Die ArchiteckturTage 2008, après avoir montré notre capacité à faire parler d’architecture, à la faire visiter, à entraîner chaque année un public plus nombreux dans des ballades, débats, expositions, fêtes, nous relevons un nouveau défi : faire travailler ensemble des architectes français, allemands et suisses dans des workshops dédiés à la prospective urbaine, au service des élus des Eurodistricts.

 D’un côté le Pouvoir, de l’autre le Savoir. À partir du bilan des montagnes de littératures sur la planification (PLU, SCOT, des Hommes et des Territoires, les Agendas 21...) qui compilent études et analyses statistiques, nous proposons de réaliser un travail prospectif de préfiguration de ces villes d demain : 150 000 habitants supplémentaires sont attendus dans la vallée du Rhin supérieur (soit près de deux fois Mulhouse). Si rien ne se fait, c’est un territoire de 4 000 hectares qui sera consommé en quartiers pavillonnaires, en lotissement !

 Toujours fertiles en formules à l’emportepièce, après les maisons à 100 000 euros (Borloo) et celles à 15 euros/jour (Boutin) voici les Écopolis (Attali) : concept de villes nouvelles duplicables de 50 000 habitants, elles allieront éco-quartier et nouvelle technologie de l’information et de la communication (NITC). Dans sa formulation, c’est ballot, dans ce que cela sous-entend comme volonté de reprendre en mains la conception des établissements humains, c’est prometteur.

 Quelle peut être la forme de ces villes idéales transfrontalières ? Comment allons-nous faire usage de l’Europe ? Quels vont être les nouveaux liens urbains ? Où et de quelle façon allons-nous recycler la ville sur la ville ? Quels habitats alternatifs allons-nous être capables de proposer ? Comment vont être constitués les espaces publics ?

 Le 21 octobre à 19 heures, dans l’auditorium de FR3, nous proposerons aux élus et aux écoles d’architecture des Eurodistricts de s’engager avec nous dans cette démarche. Ce projet est pensé sur deux ans : pour une présentation en octobre 2010, nous entamerons dès janvier 2009 des ateliers d’architectes bi et tri-nationaux et sommes pleins d’espoirs pour présenter un rapport d’étape en 2009.

Les villes sont des terrains fondamentaux pour l’exploration des politiques concrètes et des représentations croisées. Si le sujet vous passionne, si vous avez envie d’y apporter votre expertise, rendez-vous donc le 21 octobre 2008 à 19 heures.

 Jean-Mathieu Collard / Urban Knapp  

>> Téléchargez le courrier n°56 en intégralité :

Publié le 03.12.2008
0 commentaire

Donnez votre avis

Documents
Courrier-N56-bis.pdf