Conférence "La ville ou le plaisir du paysage urbain"

Pour la deuxième année consécutive, le Parc naturel régional de la Narbonnaise et la Ville de Narbonne, Ville d'art et d'Histoire, organisent un cycle de conférence intitulé "Les Mercredi du Paysage". L'architecte urbaniste Michel Cantal-Dupart sera l'invité de la prochaine conférence des "Mercredis du paysage" le mercredi 30 novembre à 18h30 salle des Synodes à Narbonne.

Un partenariat Parc naturel régional/ Ville de Narbonne – Ville d’art et d’histoire

Les Mercredis du Paysage


Cycle de conférences d’octobre 2011 à juin 2012
Palais des Archevêques, salle des Synodes, Narbonne


9ème conférence :

MICHEL CANTAL-DUPART


Mercredi 30 novembre à 18h30

 

La ville ou le plaisir du paysage urbain



Michel Cantal-Dupart, urbaniste-architecte. Professeur émérite au Conservatoire National des Arts et Métiers. Initiateur, à la demande de François Mitterrand, de la mission « Banlieues 89 ». Urbaniste en chef des projets de rénovation urbaine à Perpignan. Associé à Jean Nouvel pour Le Grand Paris.


La ville est un éco-système complexe dont les interactions sont une science que l’on nomme urbanisme. Cette science aléatoire est voulue exacte par certains. C’est ainsi que l’on cherche à faire rentrer les fonctions urbaines dans des zones affectées : l’urbanisme fonctionnel.

A travers des exemples divers : le Grand Paris, l’adjectif ville-monde, Arjuzanx petite commune landaise au coeur d’une réserve faunistique et
floristique exceptionnelle, les quartiers urbains sensibles du Vernet à Perpignan, autour des parcs de Manhattan, le ghetto noir de Pittsburgh ou un campus à Sion dans le Valais Suisse. Comment révéler un plaisir de la ville, bouleverser les traces et faire une ville plus culturelle.

C’est toute l’alternative entre le sacré et le désir. La ville se compose d’éléments ordinaires et sacrés, c’est-à-dire qui sont mis en dehors des choses banales et communes. Le sacré s’oppose au profane, à l’utilitaire et aux besoins qui, en urbanisme, conduisent à la fonctionnalité.

Notre recherche insiste sur un urbanisme de satisfaction, source de désir. Les promoteurs immobiliers savent la nécessité de vanter un
logement pour, dès les plans, réaliser leurs biens. Que ne fait-on pareil en matière de ville ! Le plaisir du paysage urbain contribue de cette évolution nécessaire. La description des ouvrages, la mise en valeur des perspectives, la prise en compte des paysages ordinaires et le savant dosage entre l’ordre et le désir conduisent à un art de ville qui influe sur
l’art de vie.

 

Publié le 28.11.2011
0 commentaire

Donnez votre avis

CP N°21-11 Mercredis du paysage le 30-11-2011 avec M. Cantal-Dupart.jpg
Documents
Dépliant MERCREDIS PAYSAGES 2011-2012.pdf