Transition écologique

Concevoir pour une économie circulaire : déclaration du CAE

À l'occasion du Forum Mondial de l’Économie Circulaire organisé les 4 et 5 juin 2019 à Helsinki, le Conseil des Architectes d'Europe a publié une Déclaration soulignant l'importance de la conception pour plus de circularité dans les secteurs de la construction et du bâtiment.
Le 11 juin 2019
wcef-uutinentoolonlahti.png

Comme beaucoup d'autres secteurs, les secteurs de la construction et du bâtiment fonctionnent en grande partie selon un modèle économique linéaire consistant à « prendre, fabriquer et jeter », partant du principe que les ressources sont abondantes et qu’il est possible d’en disposer sans conséquences. Cependant, nous prenons de plus en plus conscience de la finitude des ressources naturelles et de la fragilité de notre environnement, et par la même, de la nécessité de développer des modèles économiques plus durables et régénératifs.

Il est urgent d’agir pour mettre en œuvre les principes de l’économie circulaire dans les secteurs de la construction et des bâtiments qui ont un potentiel énorme en termes d'économie de ressources et de réduction des déchets. L'architecture a un rôle crucial à jouer en la matière car de nombreuses décisions prises lors de la phase de conception ont des conséquences sur les performances environnementales du bâtiment tout au long de son cycle de vie.

Développer les principes de l'économie circulaire dans l'environnement bâti consiste fondamentalement à changer la façon dont nous concevons nos bâtiments pour garantir qu'ils puissent être exploités, entretenus, réparés, réutilisés ou adaptés à de nouveaux besoins, tout en optimisant la valeur des ressources et en générant le moins possible de déchets.

La phase de conception constitue le bon moment pour réunir toutes les parties prenantes d’un projet afin de discuter des défis de l’économie circulaire et s’entendre sur les meilleures stratégies pour créer le maximum de valeur possible en utilisant moins de ressources, et pour le plus longtemps possible. Si une architecture de haute qualité peut créer de la valeur et permettre d’optimiser l’utilisation les ressources, inversement, des bâtiments mal conçus peuvent générer beaucoup de déchets et des coûts considérables, à court terme et pour les générations futures.

Concevoir et construire des bâtiments de manière circulaire nécessitent de reconnaître qu’un bâtiment est avant tout un support de vie. Au-delà de l'optimisation de l'utilisation des ressources pour elles-mêmes, il est essentiel de chercher à préserver et à renforcer les valeurs économiques, sociales, environnementales et culturelles qu'un lieu incarne pour ses utilisateurs finaux, de manière à ce qu’il puisse être utilisé le plus longtemps possible.

La Déclaration du CAE présente différentes solutions architecturales pour davantage de circularité, axées sur la préservation et la valorisation des ressources. Il présente également quelques recommandations politiques pour soutenir l'approche architecturale en la matière.

Lire la Déclaration sur le site Internet du CAE

Contribution -
Publiée le 11.06.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

(Image: Minna Hemmilä / https://media.sitra.fi)
Forum Mondial de l’Économie Circulaire 2019 à Helsinki