Clôture des Universités d’été de l’architecture : un moment de rassemblement

Plus de 350 personnes ont assisté à la journée de clôture des Universités d’été de l’architecture organisée par le Conseil national et le Conseil régional de l’Ordre à Marseille, le 16 octobre. Des politiques, des experts et des architectes ont échangé sur la fabrique de la ville et le Logement. Patrick Bloche a évoqué les suites de son rapport sur la création architecturale. Les sociologues Jacques Donzelot et Jean Viard ont éclairé le devenir de l’habiter dans nos métropoles. Fleur Pellerin a conclu la journée par l’annonce d’une stratégie nationale pour l’architecture.

Plus de 350 personnes ont assisté à la journée de clôture des Universités d’été de l’architecture organisée par le Conseil national et le Conseil régional de l’Ordre à Marseille, le 16 octobre dernier. L’occasion de restituer les très nombreuses contributions des « e-universités » qui se sont déroulées sur Internet tout l’été et de susciter le débat entre politiques, experts et architectes sur les thèmes de l’habiter en métropole et de la mutation et de l’innovation dans le logement.


Dans son discours d’introduction, Catherine Jacquot a indiqué que l’Ordre avait « voulu que les Universités soient un moment de rassemblement pour tous les acteurs, à quelque place qu’ils soient, et qui œuvrent pour une architecture de qualité dans la ville et pour un aménagement du territoire responsable. »

« Pour les 30000 architectes exerçant dans le pays, pour tous les architectes qui travaillent dans les collectivités locales, dans la maitrise d’ouvrage, dans les CAUE, l’ordre des architectes en partenariat avec les écoles d’architecture a voulu créer un forum d’échanges d’où une pensée et une parole commune sur notre cadre de vie, se fasse entendre. Dans la société et auprès des pouvoirs publics, l’architecture est une question transversale qui embrasse le champ social, économique, environnemental et donc politique. »
>> Lire l’intégralité du discours en cliquant ici


Damien Philippot, directeur d’études politiques à l’Institut IFOP a restitué les très nombreuses contributions et commentaires (plus de 300 en tout) qui ont été publiés sur le site Internet des e-Universités d’été.
>> Les contributions restent en ligne sur le site http://www.universites-architecture.org

Il a également présenté le sondage réalisé par l’IFOP pour les Universités auprès d’architectes, mais aussi, « en miroir » de citoyens : Etude IFOP/CNOA pour les Universités d’été de l’architecture.


Jacques Donzelot, sociologue et historien, a ouvert la séquence matinale consacrée au thème « habiter la métropole » par une Conférence intitulée « De la ville à la métropole en deux temps et trois mouvements » : « Habiter la métropole, qu’est-ce que cela change par rapport au fait d’habiter la ville, la ville historique ? Autant celle-ci constituait un monde à part, séparé du territoire par l’épaisseur de ses murailles, autant le processus d’urbanisation de la société qui conduit à la métropole semble bien avoir défait aussi bien la ville que le territoire, déployant les habitants sur un espace qui s’élargit sans cesse, tantôt de manière éparse, tantôt de manière dense, mais de plus en plus selon un principe de regroupement par niveaux de revenus et modes de vie. »

La table ronde consacrée à ce sujet a rassemblé François-Noël Buffet, Sénateur du Rhône; Tania Concko, architecte, Paris-Amsterdam ; Philippe Dallier, Sénateur de la Seine-Saint-Denis ; Arnaud Devillers, architecte, Agence 2/3/4 Paris ; Vincent Fouchier, urbaniste, directeur du projet métropolitain Aix-Marseille-Provence ; et Sébastien Sémeril, premier adjoint à la Maire de Rennes.

Le sociologue Jean Viard a conclu la matinée en tant que grand témoin par des réflexions sur l’importance des changements des modes de vie et du rapport au temps dans la vie quotidienne des citoyens, et donc leur façon d’habiter.

Danilo Vespier, architecte, associé de l'agence Renzo Piano Building Workshop, a présenté la Création du quartier Albere à Trento (Italie) issu du réaménagement d’une friche industrielle.

La table ronde de l’après-midi consacrée au logement a été animée par Jean-Paul Cassulo Président du Conseil régional de l’Ordre des architectes de PACA. Elle a réuni Jacques Berger, directeur de l’Action Tank Entreprise et Pauvreté ; Nicolas Binet, directeur du Grand Projet de Ville Marseille ; Lorenzo Diez, architecte et urbaniste en chef de l’Etat, directeur de l’ENSA de Nancy ; Luc Gwiazdzinski, géographe au laboratoire PACTE de Grenoble ; Guy Leré, responsable du département Logement social, Confédération nationale du Crédit Mutuel ; Rémy Marciano, architecte et enseignant à l’ENSA Marseille ; Vincent Renard, économiste, directeur de recherche au CNRS, Paris.

Le député de Paris Patrick Bloche, auteur du rapport sur la création architecturale a également participé à cette séquence et a indiqué qu’il avait de « sérieux espoirs » que nombre des propositions issues de son rapport soient reprises dans le projet de loi à venir, annoncé par la ministre de la Culture la veille, le 15 octobre.

Fleur Pellerin a enfin conclu la journée, à distance, par un message vidéo diffusé aux présents et aujourd’hui accessible sur le site du ministère, annonçant sa volonté de développer une « stratégie nationale pour l'architecture » et l’ouverture prochaine d’une consultation autour de trois points : sensibiliser, développer, innover.
>> Voir la vidéo

La journée a été filmée et les vidéos seront mises en ligne prochainement.
Les actes de la journée feront l’objet d’une publication d’ici la fin de l’année.

En attendant vous pouvez retrouver les déclarations fortes des différents intervenants sur twitter en cliquant ici.


>> Lire l’intégralité du discours d'introduction de Catherine Jacquot ci-dessous :

Publié le 22.10.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

Universités d'été de l'architecture, au Silo, Marseille, le 16/10/2014 (photo : © Zoo, designers graphiques)
Documents
Discours intro CJ UEA marseille.pdf