Cinéma Nestor Burma - 17 nov - Projetés architecture et cinéma : Des films et des maisons

Une conférence de Alice Laguarda, critique, professeur en esthétique à l'ensam Caen Cherbourg Suivie d'une projection de Love streams un film de John Cassavetes USA 1984 2h15
Le 02 novembre 2016
- Cinéma Nestor Burma à Montpellier
films_et_maisons.png

Le Jeudi 17 Novembre 2016 à 19h00, la DRAC LR, la Ville de Montpellier, l’ensam (école nationale supérieure d’architecture
de Montpellier), l’Ordre des Architectes Languedoc Roussillon, et la MaLR (Maison de l’Architecture Languedoc
Roussillon) proposent la projection "Films et des Maisons" au Cinéma Nestor Burma, Quartier Celleneuve à Montpellier.
 

Télécharger la plaquette ci-jointe

 

Alice Laguarda a suivi une double formation en architecture et philosophie. Professeur d’esthétique à l’Esam Caen/Cherbourg, elle collabore à des revues d’arts et de recherche (art press, Trafic, L’Architecture d’Aujourd’hui, Le Café en revue…) et à des catalogues d’exposition et ouvrages collectifs sur l’art et l’architecture contemporains. Son ouvrage Des films et des maisons. La périlleuse trajectoire de l’homme vers son humanité vient de paraître dans la collection “Raccords” aux éditions Rouge profond (http://www.rougeprofond.com/nouveautes.html).

"Le cinéma montre parfois les trajectoires de personnages en quête de maisons, de refuges face à la violence du monde mais aussi face aux menaces de solitude et d’abandon. La maison symbolise le lieu de l’hospitalité et la promesse d’un retrait qui préserve et protège l’humanité de l’homme. Entre épreuves du déracinement, de l’errance et apprentissage du partage de l’espace et de la vie en commun, nous analyserons comment Aki Kaurismäki, John Cassavetes et Agnès Varda traitent de ces fonctions de la maison dans certains de leurs films." Alice Laguarda

 

Love Streams de John Cassavetes. Ours d’or au festival de Berlin 1984, Prix Fipresci 

En amour, Sarah est une passionnée, jalouse et possessive. C’est d’ailleurs ce qui a détruit son mariage et qui l’a séparée de sa petite fille, partie vivre avec son père. Désorientée, elle cherche à donner un nouveau sens à sa vie. Sur un coup de tête, elle décide d’aller rendre visite à son frère, Robert Harmon, un auteur à succès désabusé et alcoolique, lui aussi divorcé et privé de son petit garçon. Elle ne l’a pas vu depuis fort longtemps. S’il aime la solitude par-dessus tout, Robert s’apprête néanmoins à passer un agréable week-end en compagnie de charmantes nymphettes de passage. Ses projets tombent à l’eau lorsque son fils débarque à l’improviste, suivi de près par Sarah, lestée de quatorze malles et de douze valises !

Avant-dernier film de John Cassavetes, Love Streams se déroule dans une grande maison située quelque part sur les collines de Hollywood. Elle est le lieu où domine le flux chaotique des émotions et des affects, ceux d’un frère, d’une sœur, et des personnages qui croisent leurs existences, arche précaire débordante d’amour, de déraison et de mélancolie. 

 

Publié le 02.11.2016 Par MALR
0 commentaire

Donnez votre avis

MALR
films et maisons
Documents
des_films_et_des_maisons.pdf
DES FILMS ET DES MAISONS