Chantiers communs, mois de l’architecture en Normandie

En mars 2019, Territoires pionniers lance son mois de l’architecture selon une formule renouvelée et sous un nouveau nom : Chantiers communs | Mois de l’architecture - Normandie.
Le 05 mars 2019
chantiers-communs-web.jpg

En proposant à tous les publics un mois de découvertes, de rencontres et d’ateliers, en compagnie d’architectes, d’artistes, d’acteurs locaux et de citoyens, Territoires pionniers aborde l’architecture par sa fonction première : catalyser et mettre en mouvement. Loin d’être une affaire classée, l’architecture selon Territoires pionniers est sans cesse remise en jeu par ceux qui y vivent : c’est une affaire en cours et, face aux enjeux contemporains, un chantier commun.

Chantiers communs | Mois de l’architecture – Normandie invite habitants, enfants, étudiants, élus, acteurs locaux, professionnels, à se retrouver pendant un mois, au fil de plus de cinquante propositions à Caen, Colombelles, Hermanville-sur-Mer, mais aussi Alençon, Cherbourg, Flers, Rouen ou encore Val-de-Reuil. Les espaces s’ouvrent et les esprits se libèrent dans une conquête joyeuse et collaborative des territoires.

Coup d’envoi de la manifestation vendredi 1er mars ! Thierry Paquot, philosophe, et Philippe Madec, architecte et urbaniste, donneront une grande conférence à la bibliothèque Alexis de Tocqueville de Caen. Au sein du Laboratoire des territoires installé au Pavillon, les trois équipes d’architectes accueillies en résidence par Territoires pionniers en 2018 reviendront, ce soir là, sur les actions initiées avec les habitants des communes impliquées et les voies qu’elles ont ouvertes.

Joyeuse, dense, et effrontément éclectique, la programmation affiche des rendez-vous sur-mesure comme :

  • des ateliers avec les artistes graphistes de Super Terrain pour habiller un quartier, des ateliers en famille pour explorer la ville en participant à «la grande enquête» avec Margaux Milhade et Camille Fréchou, ou jouer à détourner le mobilier urbain avec l’Atelier plus un, des ateliers pour les plus petits avec l’illustratice Mai-Li Bernard ou la designer-plasticienne Nadine Portier ;
  • des rencontres autour des espaces périurbains avec le ReHaL (réseau recherche habitat-logement) et les architectes et photographes du GANG, ou encore autour de l’économie circulaire et du réemploi dans la construction ; 
  • des parcours avec des urbanistes, des paysagistes, notamment dans l’écoquartier des Noés avec l’atelier Philippe Madec, ou dans le quartier des bassins à Cherbourg avec l’architecte et urbaniste Serge Renaudie, ainsi que des promenades à vélo, en kayak et autres rallyes urbains ;
  • des visites de chantiers comme celui de la Grande Halle, chantier de réhabilitation de cet ancien bâtiment de la SMN avec les architectes d’Encore Heureux, ou celui mené par Octogone Associés pour la réhabilitation de l’ancienne concession Renault qui accueillera en 2020 le MoHo, futur lieu de collaboration dédié à l’innovation numérique et technologique et des visites de bâtiments récents, comme la bibliothèque Alexis de Tocqueville, le Palais de justice et le Dôme ou de la Presqu’île à Caen ;
  • enfin un programme spécifique pour les enfants ;
  • sans oublier la remise des prix du concours d’idées Grande maison - Petit terrain et son exposition attenante.

Avec Chantiers communs, Territoires pionniers s’aventure hors des sentiers battus, révéle notre potentiel collectif d’activation, et fait la preuve, s’il était besoin, que chacun est acteur de son lieu de vie. Chantiers communs ne pourrait avoir lieu sans le soutien de ses partenaires : direction des affaires culturelles de Normandie, Région Normandie, Ordre des Architectes de Normandie, Le Pavillon, CAUE du Calvados, Flers Agglo, Lisieux Normandie, Villes d’Alençon, Caen, Hérouville Saint-Clair, Normandie Aménagement et SHEMA.

>> www.chantierscommuns.fr

Texte paru sur architectes.org le 26.02.2019

Publié le 05.03.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

Territoires pionniers
Chantiers communs