Catherine Jacquot a été auditionnée à l'Assemblée nationale sur le projet de loi ALUR

A l’Assemblée nationale, Catherine Jacquot a été auditionnée le 10 décembre par Audrey Linkenheld, députée du Nord et rapporteure du projet de loi ALUR. Elle a souligné les sérieuses avancées de ce texte. Elle a en revanche vivement regretté le net recul marqué par le Sénat sur le transfert aux intercommunalités dans le domaine de l’urbanisme.

A l’Assemblée nationale, Catherine Jacquot a été auditionnée le 10 décembre par Audrey Linkenheld, députée du Nord et rapporteure des titres III (améliorer la lisibilité et l’efficacité des politiques du logement) et IV (moderniser les documents de planification et d’urbanisme) du projet de loi ALUR qui sera examiné en 2ème lecture à l’Assemblée nationale en janvier 2014.

Catherine jacquot a en particulier souligné les sérieuses avancées de ce texte qui vise tout d’abord à mieux articuler les documents d’urbanisme entre eux pour qu’ils répondent aux enjeux de lutte contre l’étalement urbain, d’artificialisation des sols et permettent le développement d’une offre de logement plus dense.

Elle a en revanche vivement regretté le net recul marqué par le Sénat en 1ère lecture sur le transfert aux intercommunalités dans le domaine de l’urbanisme. « Les mesures proposées par le gouvernement incitant à l’intercommunalité étaient volontaires et permettaient de moderniser les documents de planification », a-t-elle indiqué.

Précisant en outre qu’un urbanisme moderne était d’abord un urbanisme de projet, Catherine Jacquot a enfin rappelé que sa réalisation exigeait une maîtrise d’ouvrage compétente et surtout une maîtrise d’œuvre indépendante

Publié le 11.12.2013
0 commentaire

Donnez votre avis

Urbanisme-200px.jpg