Catherine Jacquot "appelle à un rapprochement des CAUE et de la profession"

La présidente du Conseil national de l'Ordre est intervenue lors du congrès des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), qui s'est tenu les 10 et 11 juin 2014 sur le thème de "l'intérêt public". Elle a rappelé que les CAUE contribuent à démocratiser l’architecture et a appelé à mener des actions communes.

La présidente du Conseil national de l'Ordre est intervenue lors du congrès des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), qui s'est tenu les 10 et 11 juin 2014 sur le thème de "l'intérêt public".
(Pour en savoir plus sur le congrès : http://fncaue.fr/)

 

Voici le texte de son intervention :

"Madame la Ministre,
Monsieur le Président de la FNCAUE,
Chers tous,

Les importantes évolutions économiques, environnementales et sociales ainsi que les lois sur l’urbanisme telle la loi ALUR, la réforme territoriale mais aussi les évolutions de la commande publique, obligent tous les architectes, tant les maitres d’œuvre, que les architectes des CAUE, ou les STAP, à s’interroger sur la place de l’architecture et sur leurs missions dans un contexte où la tentation de remettre en cause la loi sur l’architecture de 1977 et la loi MOP est grande.

Les agences, les maisons de l’architecture, les conseils régionaux de l’Ordre, les CAUE, les écoles et les STAP forment un réseau serré de compétences dans les domaines de l’architecture et de l’urbanisme sur lesquels les pouvoirs publics, les élus locaux peuvent compter pour mettre en œuvre les politiques publiques de transition écologique, de mise en accessibilité des espaces et des bâtiments publics, d’élaboration des documents d’urbanisme et de projets à toutes les échelles du territoire avec l’assurance de la qualité urbaine et architecturale et de la mise en valeur de nos patrimoines bâtis et naturels.

La mise en avant des cultures professionnelles participe activement à la réussite d’objectifs de construction et de rénovation de bâtiments très ambitieux. La construction et la rénovation de 500 000 logements par an exigent l’implication de tous les acteurs et en premier lieu des architectes.

Nous ne le redirons jamais assez, la qualité des aménagements et de l’architecture ne peut exister s’il n’y a pas indépendance vis-à-vis de tous nos partenaires de l’acte de bâtir, des structures d’architecture privées, associatives ou publiques, chacune à son niveau d’intervention. Cela concerne bien sûr tout particulièrement les CAUE dont les statuts et la gouvernance peuvent être par endroits menacés compromettant l’objectivité de leur conseil.

Dans ce maillage territorial, les CAUE par leur travail avec les élus et les particuliers remplissent une mission essentielle de service public.

Les architectes comme le public et les élus peuvent attendre beaucoup des CAUE pour promouvoir un urbanisme rénové par la qualité des documents urbanisme, notamment dans la mise en application de loi ALUR et des PLUI, des constructions et de la rénovation des bâtiments. Ils sont centres de ressources et ont une capacité à créer des liens entre les acteurs. L’urbanisme, l’architecture et le paysage sont des actes complexes qui mettent en jeu de nombreux intervenants à toutes les échelles du territoire.

Les CAUE contribuent à démocratiser l’architecture à laquelle a droit chaque citoyen dans l’espace public et pour construire son logement.

J’appelle à un rapprochement des CAUE et de la profession à travers plusieurs actions dont certaines sont déjà engagées :

Ainsi, le renforcement du conseil aux particuliers est essentiel si l’on veut rénover 500000 logements par an. Le projet de loi sur les patrimoines culturels, renforce le rôle des CAUE auprès des particuliers souhaitant construire pour eux-mêmes dans les communes bénéficiant d’un patrimoine protégé.

La transition écologique et la rénovation énergétique est un enjeu majeur pour l’environnement. Les CAUE et l’Ordre des architectes sont en lien étroit avec l’ADEME pour réussir la transition énergétique, qui est un véritable projet de réhabilitation dont le but est un confort accru, un usage optimisé et la préservation de la qualité architecturale et urbaine. La mise en place du Plan de rénovation énergétique de l’habitat se déclinera dans chaque région et dans les intercommunalités. De la bonne information du public, dépend la réussite de la réhabilitation écologique et celle-ci ne se fera pas sans projet et sans l’architecte et la maitrise d’œuvre susceptible d’appréhender d’une façon globale la réhabilitation du bâtiment, ses performances énergétiques mais aussi sa structure constructive, l’usage de ses habitants et l’architecture du bâtiment dans une conception globale. Une campagne de communication et d’information commune pourrait être engagée dans chaque région. Des actions de sensibilisation pourront être engagées auprès des particuliers et des élus.

Plusieurs régions ou département ont mis en place une organisation la consultance architecturale qui permet de démultiplier le conseil aux particuliers. L’ordre, les CAUE et d’autres partenaires (l’AMF) peuvent s’associer pour organiser une consultance architecturale dans les mairies avec des architectes formés qui assurent des vacations de conseil auprès des particuliers.

Des actions communes peuvent être engagées de la même façon pour la mise en accessibilité des lieux publics.

Les actions dans les écoles peuvent être conjointes entre les conseils régionaux, les MA et les CAUE et lorsque cela est possible avec l’éducation nationale. La formation continue est également un sujet sur lequel une action concertée avec les organismes de formation mise en place par les CROA pourra être mise en place.

La présence des conseils régionaux dans les Conseils d’administration des CAUE facilite beaucoup cet échange et en nous appuyant sur la circulaire de la Ministre de la culture, les DRAC peuvent être un lieu privilégié de la mise en réseau de toutes les structures d’architecture.

L’Ordre a lancé une grande action de réflexion et de prospective de la profession, avec les universités d’été d’architecture auxquelles sont étroitement associées les écoles d’architecture. Le site www.universites-architecture.org, est ouvert depuis quelques jours et j’invite tous les CAUE à apporter leurs contributions. Une journée de restitution se tiendra le 16 octobre à Marseille à laquelle vous êtes amicalement tous invités."

Catherine Jacquot
 

Publié le 17.06.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

congres-caue.jpg