CAE info de mai 2009

Retrouvez la lettre d'information du Conseil des Architectes d'Europe, du mois de mai 2009.

Beaucoup de choses ont été écrites à propos de la crise économique et financière qui affecte le globe pour l’instant, la plupart plutôt dressant un tableau plutôt sombre et pessimiste. Le CAE a lancé un sondage d’opinion pour évaluer l’humeur des architectes à travers l’Europe. Les résultats, qui montrent que les architectes ne voient pas l’avenir de manière très encourageante, sont repris dans cette édition du ACE Info.

En dépit de cette humeur relativement maussade, le CAE est convaincu que la crise offre une opportunité pour la profession d’architecte d’examiner son approche des services qu’elle preste en ayant présent à l’esprit les intérêts de la société. Il est clair que dans la période d’après crise, ce sont les bureaux d’architectes qui offrent la plus grande qualité de services à leurs clients qui relèveront le plus rapidement la tête et qui connaîtront une nouvelle croissance. Etant donné que les clients désirent la plupart du temps voir leur bâtiment livré à temps, dans le budget imparti et présentant une grande qualité, il semble approprié que la profession en Europe s‘efforce d’identifier les meilleurs outils permettant de livrer les projets en utilisant ces méthodes efficaces . Ceci serait en phase avec les développements en matière de politiques, tels que le mouvement tendant vers des approches plus intégrées, une collaboration plus étroite entre les professionnels dans la livraison des projets et de l’initiative marché porteur sur la construction ‘soutenable’ (Lead Market Initiative).

Dans ce contexte, le CAE a noté que de nouvelles approches technologiques de la conception et de la livraison de bâtiments sont apparues dans d’autres régions du monde. En particulier, le CAE observe un intérêt grandissant pour l’utilisation de modélisation des informations sur les bâtiments (building information modelling - BIM) aux Etats-Unis, et il est encourageant de constater que, récemment, plusieurs Organisations membres du CAE ont écrit des articles sur l’usage de ce modèle BIM dans leurs journaux. C’est également un signe du fait que les bureaux d’architecture font appel de manière croissante aux technologies de l’information et de communication dans leur travail au quotidien.

BIM permet à une équipe de modéliser entièrement des bâtiments dans un monde virtuel et de travailler dans une démarche de collaboration en utilisant le même modèle virtuel. De cette façon, les erreurs et les omissions sont minimisées et d’éventuelles incohérences dans les propositions de conception des différents professionnels sont identifiés immédiatement et peuvent ainsi être résolus avant que le projet soit mis en chantier. L’outil BIM permet de mesurer la quantité de matériaux et permet donc une évaluation et une budgétisation plus précises. Un autre avantage du modèle BIM est que, du fait qu’il peut être utilisé pour construire le bâtiment de manière virtuelle, il permet des commandes précises des matériaux que l’entrepreneur peut utiliser sur le chantier.

BIM est un outil qui peut être utilisé par tous les principaux programmes de conception assistée par ordinateur ; dès lors, le CAE peut recommander cette approche sans pour autant faire la promotion d’une entreprise commerciale en particulier. En fait, dans la mesure où l’usage de BIM implique une étroite collaboration avec les autres professionnels du bâtiment durant la phase de conception, il permet d’assurer une livraison plus rapide et plus sûre du projet. En outre, il permet de mieux rencontrer les besoins des clients. On peut dire qu’il s’agit d’un outil qui permet aux architectes de mettre en oeuvre, concrètement, les politiques préconisées par le CAE. En outre, le CAE est convaincu que la profession en Europe doit être au premier rang de tels développements afin de s’assurer qu’elle maintienne son rôle de leader dans le commerce global des services d’architecture, qui devrait croître sensiblement après la fin de la crise actuelle.

>> Téléchargez l'intégralité de la lettre du CAE de mai 2009 :

Publié le 25.05.2009
0 commentaire

Donnez votre avis

Documents
CAE_Info_mai2009.pdf