Budget 2015 du ministère de la Culture : Le renforcement de la politique de l’architecture

Le budget 2015 du ministère de la Culture, en augmentation de 0,3%, a été présenté dans le cadre du projet de loi de finances. Il met en avant le renforcement de la politique de l’architecture et de la qualité du cadre de vie et du paysage.

Le budget 2015 du ministère de la Culture, en augmentation de 0,3%, a été présenté dans le cadre du projet de loi de finances. Il est consultable sur le site du ministère de la Culture : http://www.culturecommunication.gouv.fr/PLF-2015

Ce budget met en avant « le renforcement de la politique de l’architecture et de la qualité du cadre de vie et du paysage ».

Il préfigure une « réflexion structurante » : « Dans le domaine de l’architecture, au-delà de l’exemplarité des investissements dont il assure la maîtrise d’ouvrage, le ministère engagera une réflexion approfondie afin de mieux répondre à quelques questions structurantes. Comment concilier la réhabilitation et l’entretien de nos centres anciens et celle du bâti du XXe siècle avec la préservation de nos paysages et la lutte contre l’étalement urbain ? Comment former nos architectes et leur garantir les moyens d’assurer leur avenir professionnel et leur participation à la construction de villes et de bâtiments intelligents et durables de demain ? Comment simplifier la règlementation du patrimoine sans altérer la qualité de la protection de nos monuments ? »

Il indique que « les actions en faveur de la démocratisation de l’accès à la culture architecturale seront poursuivies grâce à l’animation et au soutien apporté aux différents réseaux et acteurs, dont les Conseils d’architecture d’urbanisme et d’environnement (CAUE) et les Maisons de l’architecture. La politique de promotion de la qualité du cadre bâti sera largement poursuivie en 2015 par des études sur les caractéristiques des formes architecturales, paysagères et urbaines à promouvoir dans le contexte de lutte contre l’étalement urbain, de besoin d’offre de logements et de transition énergétique et écologique. La promotion et la mise en valeur des compétences stratégiques de la maîtrise d’oeuvre pour l’amélioration de la qualité de l’architecture seront intensifiées en France comme à l’international, notamment par un soutien renouvelé aux jeunes architectes et paysagistes ainsi qu’aux différents secteurs de la profession. »

Le ministère s’engage à intensifier « en 2015 sa politique en faveur de la connaissance, de la préservation et de la mise en valeur de l’architecture du XXe siècle grâce à la conduite d’études, préalables aux campagnes de labellisation « Patrimoine du XXe siècle », visant à identifier sur l’ensemble du territoire les réalisations architecturales remarquables ».
« La subvention en faveur de la Cité de l’architecture et du patrimoine, établissement de référence du ministère sur l’ensemble des questions liées à la promotion de la qualité de l’architecture, des villes et des territoires est maintenue à 16,6 M€. »

Sur le dossier des Ecoles, « les dépenses d’investissement destinées aux établissements d’enseignement supérieur de la Culture s’élèvent à 27,49 M€ (+ 25 % par rapport à 2014). Cet effort important est nécessaire, eu égard à l’importance du parc d’écoles sous la tutelle du ministère et de la dégradation de son état sanitaire. Ces crédits permettront la poursuite d’opérations déjà engagées comme les travaux de l’école d’architecture de Clermont- Ferrand. Des travaux et des études seront également lancés sur les écoles d’architecture de Toulouse et Marseille. »

La promotion  de l’architecture à l’international fait aussi partie des objectifs 2015 du ministère.
 

Publié le 14.10.2014
0 commentaire

Donnez votre avis

plf2015.jpg