Biennale de Venise 2016, quelques nouvelles du front !

L'inauguration du pavillon français 2016, présentant 22 projets « qui racontent de belles histoires issues de territoires ordinaires », a été l'occasion de discours courageux et très applaudis de l’équipe Obras/AJAP 2014 au lendemain du vote de la Loi CAP par le Sénat.
Le 01 juin 2016
biennale.jpg

Le pavillon français 2016, ce sont 22 projets « qui racontent de belles histoires issues de territoires ordinaires », 22 projets qui montrent comment l’architecture peut contribuer à répondre aux problèmes de la société contemporaine ; Le Pavillon français, cela aura été aussi les discours courageux et très applaudis de l’équipe Obras/AJAP 2014, Frédéric Bonnet et Lucie Niney.

Au lendemain du vote de la loi LCAP par le Sénat, qui sacrifiait l’intervention des architectes pour l’élaboration des permis d’aménager des lotissements, Frédéric Bonnet (agence OBRAS), puis Lucie Niney, porte-parole du collectif AJAP 2014, ont rappelé avec force, en inaugurant le pavillon français que pour faire face aux enjeux sociétaux et écologiques actuels, « nous gagnons tous à faire appel à des professionnels pour réaliser les plans d’aménagement… c’est ce que nos parlementaires ne paraissent pas avoir entendu…». Ne l’oublions pas, « L’architecture crée de la richesse au-delà des espaces qu’elle produit ». Malheureusement, « et en dépit de tous les diagnostics » a insisté Frédéric Bonnet, « la médiocrité semble avoir encore de beaux jours devant elle ». Même constat de la part d’Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement, présente pour cette inauguration : « je suis là pour défendre la valeur ajoutée de l’architecture, y compris dans les débats parlementaires, puisque certains ne semblent pas l’entendre ».

Voir les interventions de Frédéric Bonnet et Lucie Niney :

(© vidéo : Institut Français, avec le concours de Manuel Liutkus)

 
 
La veille de l’inauguration, l’association AFEX a, comme depuis plusieurs années, remis son Grand Prix 2016 à l’agence DGT Dorell.Ghotemeh.Tan/architectes – pour le musée national d’Estonie, en présence de la directrice du Bureau régional de l’UNESCO, de Vincent Berjot, directeur des patrimoines du ministère de la Culture et du Ministre de la Culture d’Estonie.

DGT Dorell.Ghotemeh.Tan/architectes

Publié le 01.06.2016
0 commentaire

Donnez votre avis

Pavillon français de la Biennale d'architecture de Venise 2016
(Obras/AJAP 2014)