Architecture de la décroissance : la Triennale d’Oslo dévoile son programme

La Triennale d’architecture d’Oslo (OAT) est le plus grand festival d’architecture des pays nordiques. Elle se déroulera à l’automne 2019 et explorera des modèles alternatifs à une croissance sans fin, à travers le prisme de l’architecture.
Le 28 mai 2019
visuel_biennale.jpg

Par l’intermédiaire de la fiction, de l’art et de la performance, les organisateurs d’OAT souhaitent inviter les architectes, les urbanistes et les citoyens à explorer l’architecture d’un nouveau modèle économique dont l’épanouissement humain et écologique serait l’objectif premier. OAT veut offrir une scène où imaginer des modèles socio-économiques alternatifs.

Le public de la triennale pourra découvrir les recherches, les explorations et les stratégies gravitant autour du concept de décroissance et comprendre comment ces réflexions pourraient être appliquées à la planification et la construction de nos sociétés et de nos villes.

Une jeune agence française sélectionnée pour participer à OAT : le projet « Villa Otium »

En décembre 2018, l’agence On Cities a été choisie parmi plus de quatre cent candidats pour exposer à la triennale d’architecture d’Oslo.

Le projet « Villa Otium » est une réflexion volontairement provocante sur le modèle économique contemporain. La recherche menée par On Cities propose un modèle alternatif de villa urbaine dont les habitants sont complètement libérés du travail professionnel et domestique. Dans un scénario presque dystopique, l’agence propose que la location d’une enseigne publicitaire le long du boulevard périphérique à Paris soit la seule source de revenus de la communauté qui occupe la villa.

Le projet soulève différentes questions telles que : « que ferions-nous si nous n'avions plus à travailler ? » ou « pouvons-nous préserver notre intégrité éthique tout en luttant de l'intérieur contre le capitalisme ?

>> En savoir plus sur le projet Villa Otium : oncities.eu / e-mail : office@oncities.eu / instagram.com/oncities

>> En savoir plus sur la Triennale d’architecture d’Oslo : http://oslotriennale.no/en/

 

Liste des candidats sélectionnés pour participer à OAT 2019 :
edit / atelier, citygroup, Marius Dahl, Jan Christensen, Paulo Moreira, Helen Stratford, Kalle Grude, n'UNDO, James Carey, Ben Bridgens, Bauman Lyons with MassBespoke, ON CITIES, Hamedine Kane, Stéphane Verlet-Bottéro, GISTO, Fragment, The Empire, U67, Skyline, The Family, MANN office, Ruth Baumeister, Ashley Schafer, Library Stack, Hanna Hallin, Vincent Prats, Carlos Ruiz-Alejos, VeloCity, Maegan Icke and Rachel Jones-Jones, Lydia Kallipoliti, John Rhett Russo, Andreas Theodoridis, (ab)Normal in collaboration with Ludwig Engel, Pep Avilés, Laia Celma, Miranda Esposito, Marc Miller, Allard van Hoorn, Yujia Bian, Lateral Office, Leong Leong, Jesse McCormick, Khoi Nguyen, Vestbredden, PLAT Journal, Madeleine Kessler, Mio Ysuyenama, Hans-Christof Schulz, BC Architects, YYYY-MM-DD, Arkitektbyrå Lilla Sthlm, Chris Allen (FCBStudios), Stuart Maclure (Long Live Southbank), SMAQ (Sabine Müller, Andreas Quednau), Architecture Uncomfortable Workshop, EDIT, Bart Decroos and Laura Muyldermans, Henry Lefroy-Brooks, Stiftelsen Ormsundveien Økogrend, Atelier Fanelsa x Löwen.haus, Marianna Janowicz and Agata Konczal, Anna Ulak, Nanotourism, antipodes café, Alexander Eriksson Furunes, Lucy Bullivant, Mattias Josefson, Hajir Kheder, Hunguta (Tomà Berlanda, Khensani de Klerk, Nerea Amoros Elorduy, Tao Klitzner, Scott Lloyd, Maxwell Mutanda, Sunniva Viking), Magnar Gilberg, Bjørn Inge Melås, Bjørg Nyordet, Alexander Rullan Rosenlund, Benjamin Wells, Karakusevic Carson Architects, Civil Architecture, Global Free Unit, Orrizontale, Public Works, Studio Tomas Saraceno, Edwina Atlee, Beata Labuhn, Norell/Rodhe, Janette Kim/Urban Works Agency

Publié le 28.05.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

(OAT)
Triennale d’architecture d’Oslo