Architectes normands, quels matériaux biosourcés locaux utilisez-vous?

Le projet de recherche participative sur les matériaux BIOsourcés locaux pour les BATiments, baptisé BIO-BAT, a pour objet de co-contruire des connaissances nouvelles pour la transition écologique. L'ARPE Normandie, qui porte ce projet, souhaite questionner les architectes sur leur pratique de l'éco-construction afin d'identifier les besoins de recherche.
Le 29 mars 2019
BIO_BAT

Dans un contexte d’urgence climatique, le développement de l’éco-construction est un enjeu primordial. L’utilisation des matériaux bio-sourcés locaux répond aux besoins contemporains (autonomie, confort, enjeu culturel et patrimonial…) tout en œuvrant pour la transition écologique (réduction de l’empreinte carbone, développement économique local…).


Cependant, les matériaux biosourcés locaux peuvent présenter des variabilités liées à leur source d’approvisionnement et il manque parfois des éléments de connaissances sur leurs performances.
Ces matériaux n’ayant pas de producteur puissant et étant surtout utilisés par des professionnels indépendants, 
ils font l’objet de peu de travaux de recherches.


L’ARPE Normandie a donc formé le projet bio-bat afin d’impulser des projets de recherche participatives sur les matériaux normands pour l’éco-construction. 
La recherche participative proposée vise à associer des compétences scientifiques des experts de métier ainsi que les bénéficiaires de la recherche qui sera produite afin de co-construire des connaissances nouvelles et utiles pour la transition écologique.


Le projet Bio-bat débutera par une première phase de collecte des besoins de recherches auprès de professionnels Normands. Ces besoin seront ensuite analysés et traduits en sujets de recherche, les verrous scientifiques identifiés. Une troisième phase consistera à présenter ces thématiques de recherches à des membres actifs de l’ARPE et experts en biosourcés locaux pour déterminer comment traiter les sujets d’étude identifiés. Il s’agira ensuite d’élaborer des pistes de financements pour les sujets et accompagner leur montage et réalisation.

Le projet BIO-BAT est porté par l’ARPE Normandie en collaboration avec un chercheur indépendant (Arthur Héllouin de Ménibus).

> Répondre au questionnaire BIO-BAT, et montrer votre intérêt pour ces recherches.

Publié le 29.03.2019
0 commentaire

Donnez votre avis

ARPE NORMANDIE
Le Projet Bio-Bat