49ème Congrès de l’UNSFA

Du 25 au 27 octobre, près de 800 participants se sont réunis à Marseille à l’occasion du 49ème Congrès de l’UNSFA. Retour sur les temps forts de l'événement.
Le 31 octobre 2018
Congres UNSFA 2018

Communiqué de l'UNSFA :

En rassemblant des centaines d’architectes d’exercices extrêmement divers, de toutes régions - y compris d’outre-mer, l’Unsfa réalise, chaque année, le grand événement de la profession.

Nous remercions les nombreux congressistes et fidèles partenaires ainsi que l’équipe organisatrice du Syndicat des Architectes des Bouches du Rhône (SA 13) et des permanents de l’Unsfa de nous avoir permis de réaliser cette belle édition. Au palais du Pharo à Marseille, du 25 au 27 octobre, devant près de 800 participants, une brèche s’est ouverte dans le « mur des sourds » que nous avions évoqué dans le dernier Passion Architecture (à lire absolument).

M. DENORMANDIE, après nous avoir longuement reçus le 19 octobre, a délégué M. Paul DELDUC, Directeur de la DGALN, permettant ainsi l’ouverture de la discussion et le rétablissement des échanges entre le Ministère du Logement et celui de la Culture. Notre Ministère de tutelle a été fidèlement représenté par Mme VINCE et Mme RAMALINGOM. Les architectes fortement marqués par les déceptions engendrées par la loi ELAN veulent savoir quel avenir nos dirigeants vont dessiner pour la profession. L’Unsfa est favorable à de nouvelles rencontres, mais ne veut pas limiter ces travaux au seul épanouissement d’un « désir d’architecture ». C’est un objectif ambitieux, mais bien lointain pour répondre aux questions de 30 000 professionnels; leurs 38 000 salariés et les 17 000 étudiants qui se préparent à l’exercice du métier.

Bernard REICHEN, Marc BARANI et Youssef THOME ont captivé l’attention de nombreux congressistes, par la justesse de leurs propos et la qualité de leurs réalisations – preuve, si cela est nécessaire, de l’importance de l’architecture dans tous les lieux de vie. Nous les en remercions très sincèrement.

Mais, si les symboles avivent notre énergie, c’est à la réalité et au concret que nous devons nous attaquer. Et cette réalité est difficile.

Faire porter nos projets et nos attentes par les décideurs, être la représentation référente et exemplaire des architectes-employeurs, défendre les intérêts de tous les architectes y compris ceux exerçants seul, construire nos pratiques de demain, faire connaître et reconnaître l’Unsfa. C’est tous ensemble que nous pouvons y arriver.

Quelle plus belle ambition politique que d'imaginer, préserver ou construire nos espaces anthropiques?

Pour une politique qui s'inscrive à jamais dans l'histoire, pour que toute la société fasse largement appel aux architectes.

Plus forts et plus nombreux : 2019 sera une année d’actions, de combats et de propositions.

Soyons tous ensemble, réactifs, actifs et prospectifs ... Merci à tous les congressistes, merci à tous nos adhérents à qui nous donnons rendez-vous du 24 au 26 octobre 2019 à Strasbourg, pour les 50 ans de l’Unsfa.

Régis CHAUMONT, Président de l’Unsfa

Publié le 31.10.2018
0 commentaire

Donnez votre avis

UNSFA
49ème Congrès de l’UNSFA