21 mai 2019 : Petit-déjeuner "Repérage(s) amiante et maîtrise du chantier"

2019/2020 sera la période de l'incorporation réglementaire du repérage amiante avant travaux ultérieurs, dès la phase DIA, voire même au sein de toute étude liminaire de faisabilité. C'est pourquoi mardi 21 mai 2019, de 9h00 à 10h45, le CROA organise dans ses locaux à Lille, une réunion d'information "Repérage(s) amiante et maîtrise du chantier".
Le 09 avril 2019
- CROA HAUTS-DE-FRANCE
Les petits-déjeuners du CROA

 

Petit-déjeuner : Repérage(s) amiante et maîtrise du chantier

Mardi 21 mai 2019 de 9h00 à 10h45 au CROA (Lille)


Contexte : 

2019/2020 sera la période de l'incorporation réglementaire du repérage amiante avant travaux ultérieurs, dès la phase DIA, voire même au sein de toute étude liminaire de faisabilité. Et ce dans 6 domaines d'activités, couvrant l'ensemble des secteurs dans lesquels l'amiante a été incorporée au cours du XXème siècle, des logements aux enrobés routiers en passant par les navires, les trains et les process industriels...

Le 27 mars 2019, le décret modificatif 2019-251 publie le calendrier de parution des arrêtés chargés de préciser les conditions d'application dans chacun des secteurs.

Pour le cas des immeubles bâtis, c'est la norme NF X46-020 d'aout 2017 qui s'applique. Mais il est question d'ajouter à la mission de repérage, une obligation d'estimation quantitative et descriptive, statuant sur la localisation des MPCA et leur état de dégradation. Seuls certains "opérateurs compétents et assurés pur ce type de mission" pourraient réaliser cette partie du diagnostic global.

Pour la première fois, le champ du repérage, fréquenté majoritairement par des diagnostiqueurs immobiliers certifiés pour la réalisation des diagnostics imposés par le code de la santé publique, vient investir celui de la maitrise d'œuvre, dès les prémices d'une opération de rénovation, de réhabilitation.

Il apparait impossible à ce jour, pour la maitrise d'oeuvre, d'ignorer ou de sous-estimer ce champ de compétence qui se développe, notamment depuis la reconnaissance du danger amiante au sein de la problématique des polluants particulaires.
 

Programme :

Après une introduction rapide posant le thème, une table ronde réunira :

  • M. Luc BAILLET, Architecte, expert de justice près la Cour d'Appel de DOUAI et instructeur de la CEVALIA (Commission d'évaluation des innovations techniques dans le domaine de la détection et du traitement de l'amiante dans le bâtiment)
  • M. Jean Michel CHIAPELLO, Directeur du CEFASC (Centre d'Etudes et de Formation à l'Amiante et à la Sécurité chimique) donnant le point de vue du traitement de l'amiante par des entreprises
  • Mme Sabine GUINA, Cheffe de Projet Amiante de CLESENCE, bailleur social membre du groupe Action Logement donnant la position du maître d'ouvrage
  • M. Pascal GOUBET, Président de résoA+, défendant la spécificité de l'Opérateur de repérage amiante avant travaux

Cette table-ronde sera enregistrée en vidéo (qui pourra ensuite être diffusée sur les sites des partenaires). Après une présentation de chacun des points de vue et donc de ce que chacun des acteurs attend des trois autres, les intervenants pourront répondre aux questions de l'auditoire.


Lieu :

CROA Hauts-de-France - Place François Mitterrand 59777 Euralille


Montant de la participation :

20 € / personne – Gratuit pour les architectes inscrits depuis moins de 3 ans.


Bulletin d'inscription ci-joint - à retourner avant le 15 mai 2019

Les petits-déjeuners du CROA sont éligibles au titre des 6 heures de formation complémentaire à réaliser par an - une attestation vous sera délivrée.

Publié le 09.04.2019 Par CROA HAUTS-DE-FRANCE
0 commentaire

Donnez votre avis

croa Hauts-de-France
Les petits-déjeuners du CROA Hauts-de-France
Documents
Bulletin d'inscription - Petit-déjeuner "Repérage Amiante" du 21.05.2019
À retourner avant le 15 mai 2019