"1977-2017, les quarante ans de la loi sur l’architecture" : les actes de la journées d'étude

Mise en ligne des textes et des vidéos de la journée d’étude du 11 janvier 2017 organisée par le Comité d’histoire du ministère de la culture, en partenariat avec l’Académie d’architecture et avec le soutien de l’Ordre des architectes.
Le 10 avril 2017
Quarantième anniversaire de la loi sur l'architecture

>> Voir les vidéos et les textes ici

Le Comité d’histoire du ministère de la culture, en partenariat avec l’Académie d’architecture et avec le soutien de la Direction de l’architecture et de l’Ordre des architectes, a organisé, le 11 janvier 2007, une journée d’étude consacrée au quarantième anniversaire de la loi sur l’architecture du 3 janvier 1977. Au-delà de cet anniversaire, cette journée prenait place dans le contexte des récents débats autour de la loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine qui lui ont donné une nouvelle actualité.

Après une introduction générale situant la loi sur l’architecture dans l’histoire longue de la profession d’architecte et rappelant ses enjeux dans le contexte de l’époque ainsi que son actualité d’aujourd’hui, la journée a été construite autour de quatre tables rondes qui mettait en parallèle les analyses des historiens et des chercheurs et les témoignages des acteurs et des témoins :

– la première rendait compte de l’histoire de l’élaboration de la loi sur l’architecture à travers les tentatives d’organisation de la profession depuis la première moitié du XXème siècle, jusqu’au vote définitif du texte puis des propositions successives de modification ;
– la seconde était centrée sur la notion d’intérêt public en relation avec la qualité architecturale dans une conception large d’une architecture pour tous dont les garants sont aujourd’hui majoritairement les collectivités territoriales ;
– la troisième séquence dessinait les contours de la profession d’architecte, dans sa définition juridique, ses modes d’exercice, ses rapports à la commande et au marché ;
– une quatrième séquence a permis, en conclusion, de confronter les points de vue du législateur, du ministère de tutelle et de la représentation professionnelle dans une perspective d’avenir.

 

>> Voir les vidéos et les textes ici

Publié le 10.04.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

(Illustration : Les Hautes-Formes, Christian de Portzamparc © ADAGP, Paris.)
Quarantième anniversaire de la loi sur l'architecture de 1977