17 mai 2018 : mobilisation nationale

A l’heure où l’examen du projet de loi ELAN débute à l’Assemblée nationale, les architectes intensifient leur mobilisation pour organiser une journée de rencontres et de débats.
Le 25 avril 2018
Roméo et Juliette

Le jeudi 17 mai, l’Ordre des architectes sera aux côtés des associations d’usagers, des ONG et des organisations professionnelles et syndicales pour alerter le Président de la République, le gouvernement et les parlementaires sur les risques de répéter les erreurs du passé en privilégiant la quantité, au détriment de la qualité.

Partout en France, des événements seront organisés sur le thème du logement. En Auvergne Rhône Alpes, des conférences auront ainsi lieu dans les quatre écoles d’architecture de la région. Dans le Grand-Est, une table ronde se déroulera au Palais des congrès de Reims et sera retransmise dans les pôles de Nancy et Strasbourg. A Bordeaux, une visite de site de la cité Claveaux, en présence du bailleur et de l’architecte, sera suivie d’une table ronde et d’un événement à l’ENSA. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la journée s’articulera autour d’une conférence de presse, de rendez-vous avec les parlementaires, d’une table ronde et d’un cours public d’architecture.

Vous pourrez retrouver très prochainement sur architectes.org le programme complet des événements organisés dans toutes les régions.

Parallèlement, les conseillers nationaux et régionaux de l’Ordre des architectes multiplient les rendez-vous avec les parlementaires. Ils ont ainsi rencontré récemment Richard Lioger, député LREM de Moselle, Sandra Marsaud, députée LREM de la Charente, Alain Perea, député LREM de l’Aude, Bénédicte Taurine, députée LFI de l’Ariège, Sylvie Robert, sénatrice socialiste d'Ille-et-Vilaine, Bruno Retailleau, sénateur LR de la Vendée, et rencontrent aujourd’hui Raphaël Gérard, député LREM de Charente-Maritime, membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation, rapporteur pour avis projet de loi ELAN.

Certains élus ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour les questions liées à l’architecture dans le cadre du projet de loi ELAN. Barbara Bessot Ballot, députée de la 1re circonscription de Haute-Saône, a rappelé que « construire beaucoup et vite ne doit surtout pas nous dispenser de construire bien, voire mieux. Il faut, à tout prix, éviter les catastrophes architecturales et urbanistiques des années 60 et 70, dont les paysages urbains payent encore lourdement le prix, et dont la piètre qualité force aujourd'hui à dépenser des sommes conséquentes en matière de réhabilitation. Dans cet esprit, la contribution de l'architecture à la qualité des paysages urbains doit être prise en compte. Mieux, elle doit être reconnue. » (question écrite de Barbara Bessot Ballot)

Philippe Chalumeau, député de la 1re circonscription d’Indre-et-Loire, a précisé que la « loi sur la maîtrise d'ouvrage publique […] fixe une démarche qualité, impose des engagements aux maîtres d'œuvre et donne aux maîtres d'ouvrage les moyens de veiller à la bonne exécution de l'ouvrage. » (question écrite de Philippe Chalumeau)

Et, au Sénat, la commission de la culture, de l’éducation et de la communication s’est saisie du sujet et a organisé, le 18 avril, une table ronde consacrée aux dispositions relatives au patrimoine et à l’architecture du projet de loi ELAN. Par l’intermédiaire d’un communiqué de presse traduisant les inquiétudes unanimes des membres de la commission, sa présidente, Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine-Maritime, a regretté qu’ « au motif d’accélérer et de faciliter les demandes d’urbanisme ou d’accompagner l’évolution du secteur du logement social, le projet de loi ELAN détricote de fait les équilibres de la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine (LCAP) en matière de préservation du patrimoine, de qualité architecturale et d’amélioration du cadre de vie, dont les effets commencent tout juste à se faire sentir ».

Publié le 25.04.2018
1 commentaire

Donnez votre avis

Et pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous invite à lire ce communiqué de DpA pour que la mobilisation du 17 mai soit une VRAIE réussite :

http://www.defenseprofessionarchitecte.fr/communiques/non-au-projet-loi-elan-declaration-24-avril-2018/

(© photo : architecte / source Archicontemporaine.org)
74 logements en accession sociale à la propriété et locatifs à Clermont Ferrand - Atelier Seraji Architectes et Associés