07.02 Débat sur fond de "l'affaire de la Corderie" à Marseille

Le Conseil Régional de l'Ordre des Architectes propose un grand débat sur "la préservation du patrimoine en milieu urbain" qui réunira élus, architectes, habitants et experts. Retenez la date !
Le 07 février 2018
- Marseille

La découverte et la décision de classement d’une partie seulement des vestiges de la carrière grecque antique de la Corderie, à Marseille  a suscité une forte mobilisation, avec des échanges « musclés » entre habitants, architectes, entreprise, promoteur et représentants du Ministère de la culture. Ces réactions ont été mal interprétées et l’issue qui a été entérinée par la Ministre de la culture ne provoque qu’insatisfactions.  Face à cette situation le Conseil Régional de l'Ordre des Architectes réunira élus, architectes, habitants et experts pour une discussion sur "la préservation du patrimoine en milieu urbain" pour échanger et ouvrir des pistes de réflexion pour que l’architecture serve au mieux l'intérêt public.


Les intervenants seront prochainement annoncés. Le débat sera organisé autour de trois thèmes.

1. La mémoire collective
La ville n’est plus une affaire d’ « experts ». La ville nous appartient et fait appel à notre mémoire collective. La valeur de tout ce qui constitue notre mémoire n’est pas indexée sur les seuls critères scientifiques, et quand bien même elle le serait, ceux-ci ne sont pas définitifs. Comment anticiper, comment faire connaître l’histoire et comment l’entretenir pour éviter les conflits ?

2. Les limites des règlements
Il est des situations qui s’accommodent très mal des règlements. Leur application stricte est dévastatrice et réductrice. Imposer la construction de trois niveaux de sous-sols sur un site archéologique est très violent. Dans des endroits comme celui-ci, ne devrait-on pas en profiter pour expérimenter un urbanisme de projet plus adapté en l’occurrence que le plan local d’urbanisme ?

3. La ville, la mémoire, l’expert, le promoteur et l’architecte
La ville est aussi marchande, elle est un lieu d’échange et de spéculation. Il est facile de jeter l’opprobre sur l’architecte et le promoteur, après tout, ils sont le produit d’une économie dont nous sommes tous responsables en tant que citoyens. Existe-t-il des situations vertueuses autres que des musées ou des sanctuaires pour construire la ville sur sa mémoire ? La ville n'est elle pas en grande partie constituée de logements nécessaire "abris citoyens" ? Peut-elle se passer de logements ?


Informations pratiques :
Mercredi 7 février 2018 à 18h30
Conseil Régional de l’Ordre des Architectes
12 boulevard Théodore Thurner, 13006 Marseille
Renseignements et inscriptions : ordredesarchitectes@croapaca.fr

Publié le 11.01.2018 Par CROA PACA
0 commentaire

Donnez votre avis

CROA PACA_actualites_applat rouge_200_221015
©‎CROA PACA
Actualités