HMONP : Enquête sociologique

Le CNOA publie l'étude sur l’Habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre qu'il a réalisée en interrogeant, en 2015, les agences d’architecture. Ces retours d'expérience sont analysés et accompagnés de propositions pour faire évoluer le dispositif.
hmonp.png
CNOA
Enquête sociologique sur l'HMONP

En 2015, le CNOA a souhaité lancer une étude sur le dispositif de l’HMONP (habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre) en interrogeant les agences d’architecture. Il apparait nécessaire, trois ans après la réalisation d’une première enquête sur l’HMONP, en particulier dans un contexte économique plus tendu, de s’interroger sur l’adaptation de ce dispositif conçu en période de croissance. L’orientation de cette nouvelle étude a ainsi été élargie sur les possibles difficultés rencontrées dans l’accueil des jeunes impétrants au sein des agences.

Il en ressort :

Une dimension « insertion » de l’HMONP, au-delà de sa dimension formatrice :

  • 84% des tuteurs sont d’accord avec l’idée que l’HMONP est un bon moyen de rencontrer de potentiels futurs employés
  • l’accueil d’un ADE dans l’agence reste souvent un investissement en capital humain : ainsi dans 6 cas sur 10 l’ADE continue sa mission au sein de l’agence
     

Un usage stratégique réservé aux agences qui en ont les moyens :

  • 70% des agences n’accueillent pas d’HMONP et les 30% les accueillants sont généralement des agences de taille moyenne à grandes.
  • Deux usages différenciés s’observent selon le type d’agences : une stratégie durable d’investissement sur de nouvelles compétences ou un simple usage conjoncturel de l’HMONP.


Des avis d’agences :

  • globalement positifs sur les compétences des ADE 
  • mitigés sur l’organisation de la mise en situation professionnelle : 53% des agences accueillant des ADE en HMONP jugent cette alternance difficilement compatible avec leur mode de fonctionnement, voire pénalisante
  • plutôt négatifs concernant la relation tripartite agence/jurés/directeur d’études
  • pas de refus strict d’accueillir mais plutôt des freins organisationnels et financiers


Un impact des ENSA à renforcer :

  • Selon les agences, les écoles n’envisagent l’HMONP que sous l’angle de la validation et ne se sont pas saisies de la dimension « insertion » de l’HMONP, laquelle gagnerait à s’inscrire comme un dispositif d’accompagnement à l’insertion sur le marché de l’emploi.


Le CNOA espère à travers les résultats de cette étude et les propositions qu’elle contient apporter aux autorités compétentes des clés pour faire évoluer le dispositif d’accès à la profession d’architecte dans le cadre de la stratégie nationale pour l’architecture.

>> Télécharger « L’Enquête sociologique sur l’HMONP » complète

 

À télécharger
Enquête HMONP-2016.pdf
HMONP - Retours d'experiences (2012)
HMONP - Analyse documentaire (2012)