Archigraphie - chiffres et cartes de la profession d’architecte (2016)

Le Conseil national de l’Ordre des architectes publie « archigraphie », une nouvelle étude démographique et économique de la profession d’architecte couvrant la période 2000-2015.
archigraphie.png
© CNOA
Archigraphie 2016


Cette étude s’appuie sur des chiffres issus de nombreuses sources statistiques différentes : CNOA, MAF, CIPAV, ARAPL, UNASA, INSEE, Pôle Emploi, FFB, OMPL, ministère de la Culture. Une première "Archigraphie" a été publiée en 2015. La seconde édition est sortie en novembre 2016.

Elle s’inscrit dans la continuité des bilans dressés par le Conseil national de l’Ordre en 1996 et 2000, ainsi que des Observatoires de la profession réalisés depuis 2005.

3 PARTIES
« archigraphie 2016» pose d’abord la question « Qui sont les architectes ? » en étudiant les évolutions sociodémographiques de la profession entre 2000 et 2015 ; elle s’intéresse ensuite à l'insertion professionnelle des jeunes diplômés ; elle porte enfin sur l’activité économique des architectes.
Elle fait trois "zooms" : sur les salariés des agences, sur le phénomène de l'entrepreunariat et sur le marché de la maison individuelle. ARchigraphie 2015 avait fait un zoom sur les femmes architectes.

« archigraphie » est une source de données et d’enseignements précieuse : nombre, âge, sexe, répartition géographique, mais aussi modes d’exercices et déclin de l’exercice libéral, nombre et répartition des salariés dans les agences, type d’activité, etc.
L’impact de la crise de 2008 et le second choc de 2013 sont au cœur de l’étude.

« archigraphie » s’intéresse notamment aux revenus des architectes et aux disparités de revenus en séparant la population des architectes en 4 quartiles et en comparant leurs activités et leurs évolutions.
 
 
 

À télécharger
Archigraphie 2016.pdf
Observatoire de la profession d'architecte.
Archigraphie 2015
Archigraphie 2015 - Cartes et chiffres de la profession