La formation continue des architectes se renforce !

L’Arrêté publié par le ministère de la Culture le 15 février 2016, modifié par le règlement intérieur de l'Ordre publié le 18 mai 2017, structure l’obligation déontologique de formation continue des architectes. L’Ordre crée un nouveau dispositif d’encadrement pour guider l’architecte dans son parcours de formation.
Le 15 mars 2016
Auditorium Centre des Lettres et Sciences Humaines site Schuman à Aix-en-Provence

Comme toute profession libérale réglementée, les architectes doivent entretenir  leurs compétences tout au long de leur carrière professionnelle. Cette obligation figure dans leur code de déontologie.

Dans un contexte de mutations techniques, économiques et territoriales, compte tenu de la complexité croissante des différents marchés qui intéressent  l’architecture, tels que la réhabilitation, la maîtrise des énergies, le BIM…, l’actualisation des compétences est un levier essentiel  pour faire face, voire anticiper les nouveaux enjeux de la profession. La Stratégie Nationale pour l’Architecture lancée en octobre 2015 par le ministère de la Culture et de la Communication, en fait d’ailleurs  un axe essentiel de développement.

L’architecte doit entretenir, développer ses compétences pour être l’interlocuteur attractif et sûr  qui sécurise le maître d’ouvrage.

C’est pourquoi, l’institution crée un dispositif d’encadrement de la formation continue destiné à guider l’architecte dans son parcours de formation tout au long de sa vie professionnelle.

Ces formations liées à leur activité professionnelle, et d’une durée minimum de 20 heures annuelles, pourront se répartir de la manière suivante : actions de formation professionnelle continue au sens du code du travail[1] (pour les deux-tiers) ; colloques, congrès, conférences, journées professionnelles, formation à distance, ou encore animation ainsi que  dispense d’enseignement et de colloques (pour un tiers).

L’architecture est au cœur de nombreux enjeux de la qualité du cadre de vie de nos concitoyens et les architectes doivent être les mieux armés possible pour y répondre.

Ce dispositif est entré en application depuis le 15 février 2016 (Arrêté du 12 janvier 2016 publié au bulletin officiel du ministère de la Culture du 15 février 2016).

Comme toute obligation déontologique, cette nouvelle mesure s’accompagne de contraintes. En particuliers, les Conseils régionaux de l’Ordre procèderont chaque année à des contrôles aléatoires de cette formation continue. Si à cette occasion le Conseil régional constate qu’un architecte n’a pas rempli son obligation de formation, il lui proposera un plan de formation pour compenser le retard pris.

 

[1] La formation continue est un droit finançable ; elle doit pour ce faire obéir à un certain nombre de conditions : prérequis de formation, objectifs, programme de formation, déroulement pédagogique,  évaluation et donner lieu à la délivrance d’une attestation, certification ou diplôme 

Publié le 15.03.2016
3 commentaires

Donnez votre avis

Bonjour

Je pense que l'utilisation de la littérature professionnelle (qui n'est plus prise en compte) les sites internet officiels (légifrance, .gouv et autres) soit de bon outils d'information et de formation (pour le moment ce sont mes seuls outils de formation)  cars ils dénotent une réelle motivation par rapport à une formation dont la validation se traduira par le simple établissement d'un chèque .

J'exerce à Limoux et j'espère que ces formations n'auront pas lieu à Marseille, Lyon ou Paris et on peut toujours rever que les organismes formateurs (comme chez les médecins) s'occuperont du montage administratif et de la perception des  frais auprès des divers fonds de formations et on peut encore plus rever (toujours comme chez les médecins) que sur les formations sur plusiers jours les frais d'hebergement soient pris en compte.

Après ce n'est pas une mauvaise nouvelle mais je pense que le succès reposera sur le dynamisme des organismes formateurs quant au thèmes proposés, la localisations des formation et surtout leur montage financier

 

salutations

 

JL Raynaud

j'appelle tous les architectes à s'auto-organiser en mutuelle de compétences pour se former les uns les autres, afin d'échapper aux systèmes des organismes de formation, et demande à l'ordre de permettre à tous ses membres de disposer de formation à des prix corrects de l'ordre de 400 à 600€ par journée, correspondant au prix d'une expertise ou d'une visite conseil, ou au meilleur prix possible quand un architecte donne des cours pour une formation aux techniques constructives pendant que le directeur de l'organisme local part aux Maldives... (exemple vécu avec 2h de cours à 25€ /h et 6h de préparation non payé!!! formation vendue 3000€ par l'organismeà 20 salariés !!!). 

Bonjour,

 

Est-ce-que les nouvelles formations MOOC en ligne donneront lieu à des attestaions et seront considérées comme des formation structurées ?

 

(© Crédit photo : copyright architecte - source : Archicontemporaine.org)
Auditorium Centre des Lettres et Sciences Humaines site Schuman à Aix-en-Provence - Dietmar Feichtinger arch.
Documents
Réglement intérieur approuvé par arrêté du 18 mai 2017 publié au BO MCC 270