Europe : retour à la normale pour la profession d’architecte

La cinquième édition de l’étude de secteur menée par le Conseil des Architectes d’Europe (CAE), basée sur les réponses de 27 000 architectes dans 27 pays européens, dresse un état de la profession d’architecte en Europe et relève de nombreux signes de reprise du marché de l’architecture.
Le 30 janvier 2017
cea-etude-secteur.jpg

La cinquième édition de l’Etude de Secteur du Conseil des Architectes d’Europe (CAE) montre que la profession retourne à une situation plus proche de la normalité, suite à la crise économique de 2008, et révèle des perspectives positives pour la profession.

L’Etude de Secteur est une enquête biennale commandée par le CAE qui recueille et analyse des données statistiques, sociologiques et économiques sur les architectes européens, le marché de l’architecture et les bureaux d’architecture. Les résultats sont présentés sous la forme de graphiques, tableaux et cartes, accompagnés de textes explicatifs. Des fiches présentent toutes les données collectées sur chaque pays couvert par l’Etude.

Basée sur les réponses de 27.000 architectes dans 27 pays européens, l’édition 2016 de l’Etude a été enrichie de nouveaux domaines de recherche, ce qui en fait, sans aucun doute, l’étude la plus complète sur la profession d’architecte en Europe et un outil de référence essentiel pour tous ceux qui s’intéressent à la profession d’architecte et à l’environnement bâti.

L’enquête confirme que l’architecture est une profession en croissance – on estime le nombre d’architectes en Europe à environ 600.000, soit une augmentation de 4% depuis 2014. Même s’il y a encore du chemin à parcourir avant de retrouver les niveaux d’avant 2008, l’Etude révèle de nombreux signes de reprise du marché et des perspectives positives pour la profession : la valeur du marché de l’architecture a augmenté ; le revenu moyen est plus élevé pour la plupart des tailles de bureaux d’architecture ; le nombre d’architectes indépendants a diminué – suggérant que les architectes retournent vers un emploi plus formel au sein des bureaux d’architecture ; et plus important, dans une majorité de pays les architectes sont confiants quant à leurs perspectives futures, anticipant plus de travail pour l’année à venir.

Les tendances en moyenne positives au niveau européen ne doivent toutefois pas masquer le fait que la situation diffère en Europe – la croissance reste plus faible dans le sud et sans surprise, les prévisions y sont plus pessimistes.

« En soutenant et en guidant efficacement nos positions politiques par des preuves statistiques, l’Etude de Secteur contribue à renforcer la crédibilité du CAE dans ses relations avec les décideurs politiques aux niveaux européen et national », déclare le Président du CAE Luciano Lazzari. « Elle nous aide à mieux  comprendre comment la profession a été affectée et transformée par la crise économique et offre une image précise de la nouvelle réalité à laquelle la profession d’architecte est confrontée » ajoute t-il.

L’Etude de Secteur 2016 du CAE peut être téléchargée en français et en anglais sur le site Internet  du CAE.

Publié le 30.01.2017
0 commentaire

Donnez votre avis

CAE
Etude de secteur 2016
Documents
CAE - Etude de secteur 2016.pdf