Disparition de Pierre Colboc

L'architecte Pierre Colboc, co-concepteur de la rénovation de la gare d'Orsay à Paris, est décédé le 3 novembre à l'âge de 77 ans.
Le 08 novembre 2017
musee-hospice-saint-roch-jean-bernard.jpg

Pierre Colboc, architecte, né en 1940, a obtenu le premier second grand prix de Rome d’architecture en 1966.
Il crée avec Renaud Bardon et Jean-Paul Philippon l’agence d’architecture ACT Architecture en 1972. En 1979, celle-ci remporte le concours destiné à la reconversion de la gare d’Orsay en musée du XIXe siècle devant les cinq autres projets sélectionnés. Les trois architectes ont conçu un projet visant à conserver la bâtiment existant, en respectant l’architecture primitive de la gare créée par Victor Laloux. La nef principale et sa verrière ont notamment été préservées. De 1983 à 1986, le bâtiment est transformé, avant son inauguration par François Mitterrand le 1er décembre 1986. L’agence est active jusque dans les années 1990.
Avec Renaud Bardon, il participe à la rénovation du marché Saint-Germain à Paris (1973-1981). Il est également à l’origine du parc de Reuilly (1992). 
En 1998, il lance son propre atelier d’architecture.
(Source : CHMCC)

Il a également été Architecte Conseil de l'Etat de 1979 à 2005.
Il cesse son activité en 2010.


Voici le message adressé à l'Ordre par Jean-Paul Philippon :

"C’est avec une très grande tristesse que je vous fais part du décès de Pierre Colboc survenu ce vendredi 3 novembre 2017 . L’un des derniers architectes grand prix de Rome et issu d’une famille d’architectes, Pierre fut pionnier dans le domaine de l’advocacy planning, qu’il pratiqua aux USA, avant de revenir en France. Son intérêt pour la ville le conduisit à l’APUR et l’amena à réaliser des projets de renouvellement urbain et de reconversion à Roubaix. Pierre et moi fûmes associés de 1972 à 1986 avec Renaud Bardon, notamment pour le concours et la réalisation du Musée d’Orsay au sein de l’équipe ACT architecture que nous avions constituée. Pierre était une personnalité exceptionnelle et ce fut pour moi un moment intense.

Parmi les œuvres plus récentes de Pierre Colboc figure le Musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun.

Jean-Paul Philippon"

Publié le 08.11.2017
4 commentaires

Donnez votre avis

Une grande tristesse à l'annonce de la disparition de Pierre COLBOC,

Après 6 années passées au côté d'ACT architecture, Pierre Renaud et Jean Paul, je me suis installé en Haute Savoie ou j'ai déroulé mon activité professionnelle, je leur doit beaucoup dans l'approche, la modestie et la rigueur toujours exercé.

Merci à cette belle personne qu'etait Pierre COLBOC

Toutes mes condoléances à sa famille . ( architectes ou non ! )

J'ai eu le privilège de pouvoir travailler avec Pierre sur le concours du ré-aménagement de la traversée de St-Chamond . Nous avons vécu des moments innoubliables, avant, pendant et après avec D. Berger. (le parcours des voitures le long de la voie centrale retrouvée en conseil municipal en est un ! ) Le retour de Paris avec la maquette de 15 000Frs ( à l'époque ) dérrière dans une voiture prètée par un ami en est un autre !!!

La capacité d'analyse et de projection de ses réflexions est ( était ) tout simplement exceptionnelle !

Au revoir Pierre !

R.I.P.

Pierre Colboc fut celui qui me mis le pied à l’étrier, alors qu’encore étudiant à l’école d’architecture de la Villette, je cherchais à travailler à temps partiel en agence. Généreux et passionné, il m’a fait bénéficier dans son agence et auprès de toute son équipe de son attention et de la puissance de son charisme. Il fait partie de ceux qui ont contribué à me faire tel que je suis, et je garde une émotion intacte au souvenir de cette belle et forte Rencontre.

Frédéric Lerond, directeur du CAUE 86

Le délai de validation d'un texte est-il aussi long ? Dois-je attendre une explication à la non parution de l'hommage rendu à Pierre COLBOC avec qui j'ai eu la chance de pouvoir travailler ?

(photo : Jean Bernard / Berry Province)
Le Musée Saint-Roch d’Issoudun - Pierre Colboc arch.